Accueil Pollution Quand l’Europe prend le Nigéria pour une décharge

Quand l’Europe prend le Nigéria pour une décharge

253
PARTAGER
Drapeau nigérian calqué sur la carte du pays. Source : Darwinek, 16 mars 2008, Wikimedia Commons CC

Les pays industrialisés européens sont d’importants pollueurs. Bien que cela soit interdit, ils exportent leurs déchets dans divers pays dont le Nigéria fait partie.

77 % des déchets qui arrivent au Nigéria proviennent d’Europe

Des centaines de Nigérians travaillent et vivent dans la banlieue de Lagos. Ce site est devenu une immense décharge à ciel ouvert. Les habitants du coin travaillent donc à extraire ce qu’ils peuvent encore trouver parmi les débris électroniques. Ils recherchent des choses de valeur telles que le plastique ou des éclats de divers métaux.

Reportage de France 24 sur le cimetière numérique de Lagos :

Les déchets sur lesquels ils travaillent proviennent du monde entier. Comme ils sont trop chers à recycler, ils sont exportés vers différents pays comme le Nigéria. Les débris en tous genres proviennent du monde entier, mais 77 % d’entre eux sont originaires d’Europe.

La pollution des sols est importante

Au cœur du marché de la ville de Lagos, les conteneurs arrivent du port et sont officiellement chargés d’équipements d’occasion étrangers. Les commerçants s’approvisionnent à des prix bas, les appareils sont achetés par lots sans avoir été testés au préalable. Mais sous cette couverture de matériels d’occasion se trouvent 17 000 tonnes de déchets acheminés tous les ans au Nigéria. Cette exportation est illégale et, pourtant, elle se poursuit année après année.

Le matériel défectueux et cassé est revendu au poids aux décharges et aux éboueurs. Les câbles sont brûlés de manière à en extraire le cuivre. Ces pratiques sont dangereuses pour l’environnement et les personnes qui les mettent en œuvre. Elles déversent de grandes quantités de substances toxiques issues des appareils électroniques comme le mercure, le plomb ou le cuivre. Les zones concernées sont très contaminées en métaux lourds.

L’Union européenne a interdit l’exportation de ces déchets vers des pays n’ayant pas les capacités de les recycler. Le but étant justement d’éviter ce genre de catastrophe environnementale. Mais cette interdiction est encore loin d’être respectée par les pays industrialisés.

Source :

Francetvinfo