Corrèze : Engie Green inaugure son premier parc de panneaux photovoltaïques

155
PARTAGER
Des panneaux photovoltaïques, sources d'énergie du futur - Crédits photo : Flickr

La transition énergétique semble résolument entamée en France. Le pays réputé à la traîne comparé à ses voisins nordiques voit naître un peu partout des initiatives vertes dont le but ultime est de faire de l’Hexagone un pionnier de l’éco-responsable. On peut notamment citer par exemple la loi Hulot, qui compte bannir d’ici 2040 l’extraction d’hydrocarbures ou de gaz de schistes sur le territoire français… Mais aussi cette récente campagne visant à promouvoir le passage à la voiture électrique contre un chèque de l’État allant jusqu’à 2 500 euros. Plus privé et moins médiatisé, Engie Green vient d’inaugurer son premier parc solaire français. En Corrèze.

Après les chefs d’État, les énergies renouvelables

La Corrèze est ce département de France surtout connue pour nous avoir fourni pas moins de trois présidents de la République. Dont le plus récent François Hollande. La région intéresserait des Français pour bien d’autres raisons désormais, puisqu’il s’agit de celle choisie par Engie Green pour implanter son premier parc solaire sur le sol français.

Inauguré le 25 mai dernier à La Montane en présence de personnalités privées et publiques, le parc solaire est en fait l’union entre deux centrales solaires préexistantes. La Montane Sud dont les activités ont été lancées début 2017, et La Montane Nord inaugurée en novembre 2017.

Des panneaux solaires en Californie – Crédits photo : DLA

En termes de chiffres, le parc solaire est assez impressionnant aussi bien relativement à sa taille qu’à la quantité d’énergie qu’il est désormais en mesure de produire chaque jour. On y dénombre pas moins de 71 200 panneaux photovoltaïques répartis sur 50 hectares de terres.

Ces panneaux décuplent une puissance de 24 MWc. La production à plein régime attendue étant de 32 millions de kWh par an. Le parc solaire sera en mesure d’alimenter jusqu’à 13 000 personnes.

Un coup exorbitant pour de la technologie de pointe

Si les chiffres officiels peuvent différer des officieux, la mise en place de ce parc solaire a nécessité l’investissement de 28,6 millions d’euros. Dans le but de doter le parc du nec plus ultra en termes d’équipements.

On y retrouve notamment des centrales ultra-modernes et un parc disposant de baies équipées de trackers permettant d’orienter les panneaux photovoltaïques selon la course du soleil. Le résultat étant l’optimisation de la captation des rayons de notre étoile.