Accueil Société / Mondialisation Les religions d’État dans le monde

Les religions d’État dans le monde

542
PARTAGER
Répartition des principaux groupes religieux à travers le monde en 2011. Source : Tetromino et Obsuser, 2 juin 2017, Wikimedia Commons

Le département Religion & Public Life du Pew Research Center a publié une intéressante étude fin 2017. Celle-ci nous montre que la religion d’État la plus courante dans le monde est l’islam, tandis que divers gouvernements reconnaissent des privilèges au christianisme ou au bouddhisme.

Religions d’État et religions favorisées

Quarante-quatre pays à travers le monde auraient une authentique religion d’État. Vingt-sept d’entre eux sont musulmans, à savoir l’Afghanistan, l’Arabie Séoudite, le Bahreïn, le Bangladesh, le Brunei, les Comores, Djibouti, l’Égypte, les EAU, l’Irak, l’Iran, la Jordanie, le Koweït, la Libye, la Malaisie, les Maldives, le triptyque du Maghreb, la Mauritanie, l’Oman, le Pakistan, la Palestine, le Qatar, le Sahara-Occidental, la Somalie et le Yémen. Il y aurait ensuite six tout petits États catholiques : le Costa Rica, la République dominicaine, le Liechtenstein, Malte, Monaco et Vatican. Même chiffre pour les protestants que sont le Danemark, l’Islande, la Norvège, le Royaume-Uni, le Tuvalu et la Zambie. L’Arménie et la Grèce figurent dans la même catégorie pour les « orthodoxes ». Un duo également chez les bouddhistes : le Bhoutan et le Cambodge. L’État hébreu, Israël, a naturellement fait du judaïsme sa religion d’État.

The Daily Conversation a réalisé une enquête de religiosité à l’échelle des USA pour les différents États fédérés :

Il existe en outre des contrées comptant une religion à statut privilégié. Le Pew Research Center en dénombre quarante. Dont cinq musulmans. Ce sont l’Érythrée, l’Indonésie, le Soudan, la Syrie et la Turquie. Dix-sept sont catholiques, à savoir l’Andorre, l’Angola, l’Argentine, le Bénin, Cap-Vert, l’Espagne, le Guatemala, la Guinée équatoriale, le Honduras, l’Italie, la Lituanie, le Nicaragua, le Panama, le Paraguay, le Pérou, la Pologne ainsi que le Togo. Le monde de l’« orthodoxie » en compte huit. Il s’agit de la Biélorussie, de la Bulgarie, de la Géorgie, de la Macédoine, de la Moldavie, de la Roumanie, de la Russie et de la Serbie. Suivent six nations concernées par le protestantisme : la Finlande, le Liberia, la Papouasie, les Samoa, le Swaziland et les Tonga. Quatre éléments bouddhistes complètent cette catégorie… Le Laos, la Mongolie, le Myanmar et le Sri Lanka.

Entre athéisme, persécution et indifférence

De nombreux États sont ensuite – au moins officiellement – indifférents sur le plan religieux. D’après le Pew Research Center, ils sont cent six dans cette situation. Certains d’entre eux peuvent cependant développer des religions civiques alternatives ou causer des problèmes à certaines religions. On trouvera dans cette vaste catégorie la France ou encore les États-Unis. À titre informatif, le même centre de recherche consacrait un documentaire vidéo sur la diminution de la religiosité des Américains :

Dans le monde, seuls dix pays sont officiellement athées, au sens où l’athéisme est paradoxalement érigé en religion d’État. Ce phénomène s’accompagne généralement de persécutions contre les confessions religieuses interdites. On y compte beaucoup de nations communistes ou anciennement communistes, comme l’Azerbaïdjan, la Chine, la Corée du Nord, Cuba, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et le Vietnam.