Accueil Santé Une campagne de vaccination contre Ebola a été lancée en République démocratique...

Une campagne de vaccination contre Ebola a été lancée en République démocratique du Congo

264
PARTAGER
ebola
Crédit photo : Qimono - Pixabay

Il y a quelques jours, une épidémie d’Ebola dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo a été confirmée. L’OMS et les autorités sanitaires nationales ont lancé une campagne de vaccination.

Quarante-neuf cas recensés depuis le 8 mai

En République démocratique du Congo et depuis le 8 mai dernier, ce sont quarante-neuf cas de contamination par le virus Ebola qui ont été identifiés (suspectés ou confirmés). On dénombre également vingt-six décès. Le 21 mai, une campagne de vaccination a été lancée dans la ville de Mbandaka, une agglomération située dans la province de l’Équateur.

Un reportage France 24 sur le virus Ebola à Mbandaka :

Il ne s’agit pas d’une campagne de vaccination de masse. Elle a été mise en place pour bloquer l’évolution de la maladie autour de la zone contaminée. Le personnel de santé est directement concerné par ces vaccinations. Dans un premier temps, un peu plus de six cents personnes seront vaccinées et les contacts des malades le seront aussi.

Un total de 300 000 doses disponibles

Pour l’heure, un total de 8 500 doses de vaccin ont été réceptionnées dans le pays. Environ 300 000 autres seront disponibles en cas de besoin. L’opération de vaccination va se poursuivre à l’épicentre de l’épidémie : Bikoro. Le vaccin avait déjà été expérimenté en Guinée lorsqu’une épidémie avait sévi en Afrique de l’Ouest en 2013. L’ensemble des personnes qui ont bénéficié du vaccin n’auraient pas développé la maladie, selon le ministre congolais de la Santé, le docteur Oly Ilunga.

ebola
Crédit photo : Annie Spratt – Unsplash

Depuis 1976, c’est la neuvième fois qu’Ebola sévit sur le territoire congolais. La dernière épidémie de cette maladie date de 2017. Elle avait été rapidement circonscrite et avait tout de même causé la mort de quatre personnes. Le virus Ebola peut être transmis par contact avec les liquides organiques d’une personne contaminée comme le sang, la salive et le sperme. La contamination concerne donc généralement les proches des malades, mais le virus peut aussi se propager dans les services hospitaliers et toucher les membres du personnel.

Source :

Francetvinfo