Accueil Cuisine Bio Tilleul : quand faire la récolte ?

Tilleul : quand faire la récolte ?

403
PARTAGER
Feuilles et boutons de tilleul. Crédits photo : Marianne Casamance, 9 juin 2013, Wikimedia Commons

Il n’y a pas que les abeilles qui font leur miel grâce aux tilleuls… Le tilleul est un arbre particulièrement beau dans un jardin, projetant une ombre parfaite pour manger dehors ou passer du bon temps à l’abri d’un soleil de plomb. Mais c’est aussi un formidable végétal pour le corps humain, puisqu’il est à même de nous prodiguer des tisanes savoureuses permettant de lutter contre le stress… Mais reste à savoir quand réaliser la cueillette !

Encore un mois à attendre

D’une manière générale, c’est au mois de juin qu’il convient de programmer sa récolte en France. Bien sûr, le moment exact varie d’une région à l’autre, en fonction du climat de chaque endroit. Il faut guetter l’ouverture des toutes premières fleurs. De même, selon l’année, la floraison des tilleuls peut être plus ou moins tardive, ce qui a un impact sur le moment idéal de la cueillette. Pour l’heure, intéressez-vous aux remarquables vertus du tilleul :

La récolte se fait donc au moment où les tilleuls sont à peine en fleurs. On dit alors que les arbres sont arrivés « à maturité ». Le mieux est d’habiter à la campagne et de pouvoir compter sur ceux de son jardin. À défaut, on évitera le plus possible un tilleul trop exposé à la pollution, notamment aux abords d’un parking ou d’une route très fréquentée… Sachez que les feuilles de tilleul peuvent également remplacer de la laitue au début du printemps et même jusqu’en septembre !

Que faut-il cueillir ?

Les botanistes le savent déjà : la bractée désigne ce qui sert d’intermédiaire entre une feuille et une fleur. D’un point de vue visuel, cela ressemble à une espèce de feuille. Dans le cas du tilleul, cette dernière est allongée et d’un vert pâle. Or, c’est précisément cette bractée que vous devrez recueillir dans votre panier, ainsi que les fleurs à y laisser attachées. Faites cependant attention aux abeilles et aux bourdons qui butineront et raffoleront des tilleuls en fleurs… Le mieux est donc de faire sa récolte à un moment où les insectes ne sont pas encore ou plus de sortie : très tôt le matin ou bien tard le soir. Ou avant l’ouverture de fleurs trop nombreuses. Ce sera peut-être plus simple en vidéo :

Comme une échelle sera nécessaire dans à peu près toutes les configurations imaginables, soyez accompagné. Une personne à proximité est toujours nécessaire en cas de mauvaise chute. Quoi qu’il en soit, après la cueillette, les bractées doivent être rincées et essorées comme s’il s’agissait de salade. Le tout est ensuite à faire sécher deux bonnes semaines en intérieur, dans une pièce éclairée par la lumière du soleil et non confinée. Vous allez déjà pouvoir profiter d’une incomparable odeur lors de cette étape… Après, la conservation des bractées fleuries sèches peut se faire dans un simple sac de papier. Côté dégustation, sachez que la tisane de tilleul se marie très bien avec un peu de miel ! Préparez-vous donc à passer à l’action dans quelques semaines !