Accueil Recyclage France : avec 69 millions d’appareils électriques recyclés en 2017, l’objectif n’est pas...

France : avec 69 millions d’appareils électriques recyclés en 2017, l’objectif n’est pas atteint

164
PARTAGER
électriques
Crédit photo : Tina Rataj Berard - Unsplash

Eco-systèmes a dressé le bilan du recyclage des appareils électriques en France. Les objectifs ne sont pas atteints, notamment en ce qui concerne les vieux téléphones portables.

Un bilan trop léger pour la France

En 2017, 69,1 millions d’appareils électriques ont été recyclés en France. Eco-systèmes est l’organisme chargé de collecter ces appareils et de les recycler. 533 640 tonnes d’appareils usagés ont ainsi été ramassées, ce qui représente 3,2 % de plus que l’année 2016. Le taux de collecte atteint la barre des 50 %, mais il reste encore insuffisant par rapport aux objectifs fixés par la loi, à savoir 52 %. On est encore bien loin des 65 % prévus pour l’horizon 2020.

électriques
Crédit photo : Frank Okay – Unsplash

Selon Eco-systèmes, le recyclage des téléphones portables représente un enjeu stratégique. L’organisme estime qu’il reste encore trente millions de vieux appareils à collecter. Les enquêteurs révèlent que les personnes âgées craignent de se faire dérober leurs données personnelles, alors que les plus jeunes conservent leurs anciens appareils comme des jouets avec lesquels ils peuvent encore s’amuser. Autant de raisons qui expliquent que les téléphones portables peinent aujourd’hui à être collectés.

Quarante opérations de collecte solidaire

Eco-systèmes a d’ores et déjà organisé un total de quarante opérations visant à collecter les vieux téléphones. Ces derniers sont soit recyclés, soit réemployés après avoir subi des réparations dans les Ateliers du Bocage, un mouvement créé par Emmaüs.

électriques
Crédit photo : Edho Pratama – Unsplash

Dans son bilan annuel, l’organisme indique que la collecte du petit électroménager qui est en pleine expansion (+13,5 % par rapport à 2016). Les collectes solidaires organisées dans les grandes villes en seraient la raison principale.

Cependant, la collecte d’écrans est en pleine diminution (-31,4 %) notamment en raison du déstockage exceptionnel et massif des écrans cathodiques qui s’était produit à la suite du passage à la TNT HD en 2016. Ces appareils continueront de disparaître de façon progressive selon les estimations de l’éco-organisme.

Source :

Francetvinfo