Accueil Société / Mondialisation Autriche : avec une ferme sur quatre bio, le pays devient un modèle...

Autriche : avec une ferme sur quatre bio, le pays devient un modèle européen

327
PARTAGER
autriche
Crédit photo : Tim Mossholder - Unsplash

En Autriche, près d’un quart des terres agricoles sont issues de l’agriculture biologique. Cela représente donc une ferme sur quatre, et la plus importante proportion de toute l’Union européenne.

L’État est intervenu dans les années 1980

L’Autriche pourrait atteindre 30 % de fermes bio d’ici 2025. Les conversions au bio ne cessent d’ailleurs d’augmenter (+ 6 % en 2017). Ce succès s’explique en partie par le soutien des pouvoirs publics. Ils sont intervenus à la fin des années 1980 en versant des subventions importantes aux producteurs bio. Depuis, environ 23 % des revenus de ces agriculteurs leur proviennent des subventions de l’État.

autriche
Crédit photo : Tim Mossholder — Unsplash

D’autre part, la diversification des activités des producteurs contribue également à ce succès. Il est assez fréquent de voir les agriculteurs autrichiens combiner plusieurs activités afin de s’assurer des revenus réguliers. Enfin, un nouveau concept a également vu le jour : les fermes chambres d’hôtes. Les agriculteurs accueillent des touristes dans leur exploitation afin de leur montrer leurs méthodes de travail et leur faire goûter leurs produits.

Les hypermarchés jouent le jeu en Autriche

De manière très précoce, les grands groupes de distribution alimentaire ont pris le parti de créer leur marque bio. Pour Rewe, l’un des plus imposants d’Autriche, cela s’est fait en 1994. À l’heure actuelle, sa marque commercialise un peu plus de mille produits issus de l’agriculture biologique. Cette tendance permet de faire vivre bon nombre d’agriculteurs autrichiens, mais également de faire venir des produits bio directement dans les grandes villes pour toucher toujours plus de consommateurs.

autriche
Crédit photo : Leon Ephraim — Unsplash

Aujourd’hui, les hypermarchés couvrent environ trois quarts du marché bio du pays. Il s’agit là de la limite de ce modèle. En effet, beaucoup d’agriculteurs dénoncent cette trop grande dépendance vis-à-vis des grandes enseignes. D’autant que ces groupes représentent un intermédiaire de plus entre le producteur et le consommateur. Néanmoins, l’Autriche fait figure de modèle en Europe, où l’agriculture biologique tend à se développer, mais reste encore assez timide.

Source :

Francetvinfo