Accueil Énergies renouvelables En France, 20 % des énergies renouvelables proviendraient des exploitations agricoles

En France, 20 % des énergies renouvelables proviendraient des exploitations agricoles

354
PARTAGER
Des éoliennes dans une exploitation agricole - Crédits photo : Pxhere

La France est l’un des rares pays occidentaux à n’accorder que peu ou pas suffisamment de moyens et une véritable politique pour la transition écologique. Tandis qu’en Australie d’ex-industriels du milieu du charbon se lancent dans la construction de trains 100 % électriques et fonctionnant à l’énergie solaire ; que le gouvernement fédéral australien à coup de subventions facilite la construction de la centrale thermique solaire Aurora, en France, on se contente de stopper l’exploitation du pétrole et du gaz de schiste.

En ce qui concerne la production électrique en énergies renouvelables, elle serait à hauteur de 20 % générée par les exploitations agricoles.

Les agriculteurs et l’écologie, un mariage de raison

C’est à l’ADEME qu’on doit cette primeur. En effet, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a livré un rapport assez intéressant, faisant état de la relation assez intime qui lie les exploitations agricoles et les énergies vertes.

En effet, les agriculteurs en 2015 ont produit autant d’énergie qu’ils en ont consommé. Depuis lors, ces derniers produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Ce qui leur permet de dégager des revenus supplémentaires, en dehors de ceux liés à leur cœur de métier, la production agricole.

La biomasse – Crédits photo : Pxhere

Dans le détail, les agriculteurs ont produit 20 % des énergies renouvelables générées sur le territoire français. Soit un chiffre d’affaires estimé à 1,4 milliard d’euros. Ce qui représente 2 % du chiffre d’affaires dégagé par l’industrie agricole.

Deux formes d’énergie ont le vent en poupe

En 2015, les exploitations agricoles ont généré 4,5 Mtep d’énergie tirée de la biomasse. Ce qui représente exactement la quantité d’énergie qu’elles ont consommée cette même année. De plus, l’éolien représente une part assez importante des énergies renouvelables produites par les agriculteurs.

L’éolien pourrait voir cette production multipliée par deux d’ici 2030, quand la biomasse pourrait générer jusqu’à 15,8 Mtep d’ici 2050.

Tout le monde y gagne

Comme bien souvent dans les nouveaux secteurs de production et de consommation de produits de type écologique, les exploitants agricoles ont eux aussi été récompensés dans leurs efforts de production d’énergies renouvelables.

Certains d’entre eux ont ainsi gagné jusqu’à 15 000 euros de revenus supplémentaires en 2015.

Source :

ADEME