Accueil Biodiversité Le Chili inaugure cinq nouveaux parcs nationaux

Le Chili inaugure cinq nouveaux parcs nationaux

182
PARTAGER
chili
Chili - Crédit photo : Domaine public - Pxhere

Le Chili semble accorder une grande importance à la protection de l’environnement. En effet, le pays sud-américain met les bouchées doubles pour protéger ses espaces naturels.

Cinq nouveaux parcs naturels créés

Le Chili vient tout juste d’inaugurer cinq parcs nationaux et a également étendu les frontières de trois autres parcs déjà existants. Aujourd’hui, plus de dix millions d’acres de terre sont protégés, ce qui correspond à plus de 40 000 kilomètres carrés.

La présentation des parcs par Tompkins Conservation :

Tompkins Conservation est une entreprise privée spécialisée dans la création de parcs nationaux. Sa PDG, Kristine McDivitt Tompkins, a décidé de céder des terrains à Michelle Bachelet, la présidente du Chili. C’est ainsi que les parcs nationaux de Patagonia National Park Chile et Pumalín ont pu voir le jour. La cession des terrains qui s’étend sur plus de 4 000 kilomètres carrés constitue la plus importante donation terrienne d’une entreprise privée à un gouvernement.

Une zone protégée de la taille de la Suisse

L’entrepreneuse et la présidente avaient pris l’engagement en 2017 de créer cinq parcs et d’étendre ceux déjà présents. Et aujourd’hui, on peut dire qu’elles ont tenu leur promesse. Selon les paroles de la présidente, les parcs nationaux chiliens représentent 81,1 % des zones protégées du pays. Auparavant, cette part n’était que de 38,5 %. La superficie totale des parcs nationaux chiliens est plus importante que celle des parcs américains Yosemite et Yellowstone réunis. À titre comparatif, cela représente la taille de la Suisse.

chili
Chili – Crédit photo : Parsing Eye – Unsplash

L’ouverture de ces nouveaux parcs nationaux met en évidence le succès de la collaboration du gouvernement chilien avec une société privée étasunienne. Kristine McDivitt Tompkins était l’épouse du fondateur de la marque The North Face, Douglas Tompkins, décédé en 2015. Le couple était très engagé dans la cause écologique. Ils ont passé vingt-cinq années à dépenser leur fortune en achetant des terrains en Amérique du Sud pour ensuite les protéger. Les parcs seront ouverts au public et permettront aux visiteurs du monde entier d’apprécier la beauté de la Patagonie.

Source :

Demotivateur