Accueil Environnement Terrestre Finistère : de mystérieuses boulettes jaunes se sont échouées sur une plage

Finistère : de mystérieuses boulettes jaunes se sont échouées sur une plage

179
PARTAGER
boulettes
Plage su Ster - Crédit photo : Wikimedia.commons

De petites boulettes jaunes à la texture fondante se sont échouées sur une plage bretonne. La préfecture du Finistère a d’ores et déjà recommandé aux habitants d’éviter d’entrer en contact avec cette substance avant la fin des analyses.

D’étranges boules jaunes apparues sur une plage de Penmarc’h

Mercredi 24 janvier, une étrange substance en forme de boule a été retrouvée à Penmarc’h, sur la plage du Ster. Dans un communiqué, la préfecture du département explique qu’« Elles sont comparables au beurre et fondent au contact ». Les boulettes auraient été découvertes sur un kilomètre « au niveau de la laisse de mer ».

boulettes
Boulettes retrouvées sur la plage – Crédit photo : Préfecture du Finistère

Des prélèvements ont été effectués sur place puis envoyés vers le centre de documentation, de recherche et d’expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux, aussi appelé le CEDRE, pour que l’établissement les analyses. Le directeur explique que la texture fait penser à des boules d’huile végétale et de paraffine après avoir observé les clichés. Selon lui, « c’est quelque chose qu’on voit régulièrement dans des conditions météo similaires, après les tempêtes. Cela provient des bateaux. » Les diverses analyses réalisées permettront d’en savoir plus.

Un événement similaire survenu en juillet 2017

La mairie de Penmarc’h a tenu à rassurer tous les citoyens. Même si le dépôt est assez étendu, la taille des boulettes reste très peu importante et leur concentration sur la plage est minime, selon le porte-parole. Il a également tenu à ajouter qu’« il n’y a pas d’inquiétude particulière, même si on ne sait pas encore de quoi il s’agit. »

boulettes
Boulettes retrouvées sur la plage – Crédit photo : Préfecture du Finistère

En juillet 2017, dans le Pas-de-Calais à Wimereux, des boulettes jaunes similaires s’étaient également échouées sur la plage. À cette époque, l’association Sea-Mer avait émis une hypothèse. Celle-ci pensait qu’il s’agissait de graisse liquide rejetée dans la mer par des bateaux au large. Au contact de l’eau froide, la graisse se serait figée. C’est ainsi que des boulettes solides et fondantes se seraient formées avant de parvenir jusqu’au rivage.

Source :

Francetvinfo