Accueil Pollution Naufrage en mer de Chine : le début de l’une des pires marées...

Naufrage en mer de Chine : le début de l’une des pires marées noires de l’histoire

691
PARTAGER

Il y a un peu plus d’une semaine, un pétrolier iranien etait entré en collision avec un autre navire venant de Chine. Et son naufrage va engendrer l’une des plus grandes marées noires de toute l’histoire.

Le pétrolier iranien a fait naufrage

Annoncée il y a plus d’une semaine, une collision entre deux navires a engendré un incendie d’ampleur sur un tanker iranien. La catastrophe écologique était imminente, mais le navire brûlait sans pour autant sombrer. Greenpeace pensait d’ailleurs que les condensats qu’ils transportaient avaient de fortes chances de se consumer sans entraîner de marée noire. Malheureusement, l’ONG s’est trompée.

naufrage
Pétrolier iranien en feu – Crédit photo : Ministère des Transports chinois/AFP/-

Après avoir dérivé, le navire a sombré au large de l’archipel Ryukyu, en mer de Chine. Et si l’on considère que les 136 000 tonnes de condensats ont brûlé ou se sont déversées dans la mer, il s’agit bien de l’une des pires catastrophes écologiques que nous ayons connues. Pour le spécialiste des marées noires Richard Steiner, il s’agit du « plus gros rejet de condensats dans la nature de toute l’histoire du pétrole ».

L’écosystème de la mer de Chine est aussi rare que fragile

La mer de Chine abrite un écosystème d’une beauté rare, mais qui se trouve aussi être très fragile. Outre le nuage toxique se dégageant de l’incendie, la catastrophe trouve son origine dans le naufrage du navire. Celui-ci a bien coulé au lieu de s’échouer. Pour la biodiversité, cela constitue le pire scénario possible.

La vidéo du pétrolier en train de couler :

En se répandant, les condensats vont dégrader l’écosystème et asphyxier les animaux marins ainsi que les plantes. Par ailleurs, les espèces marines seront également susceptibles de contracter diverses maladies au contact des condensats voire de succomber à un empoisonnement ou de présenter des défaillances au niveau de la fertilité. Les œufs confrontés aux hydrocarbures pourraient être condamnés par des contaminations diverses. À terme, c’est tout l’écosystème qui peinera à se renouveler.