Accueil Réchauffement Climatique Voici comment le Bitcoin est mauvais pour l’environnement

Voici comment le Bitcoin est mauvais pour l’environnement

526
PARTAGER
L’économie du Bitcoin consomme 40 TWh/an, soit la consommation électrique d'un pays comme la Hongrie . Crédit photo : Pxhere

La flambée des prix du Bitcoin a ravi les marchés avec des gains fulgurants, mais certains observateurs disent que cette nouvelle monnaie virtuelle est néfaste pour l’environnement. La quantité d’énergie nécessaire pour faire fonctionner l’économie Bitcoin serait de 40 TWh par an, autant d’électricité que consomme la Hongrie. Et comme le prix de la cryptomonnaie augmente, cette utilisation massive de l’énergie y compris des combustibles pourrait littéralement accentuer les risques de réchauffement pour notre planète.

Le Bitcoin, une consommation énergivore

Selon une étude de l’Université de Cambridge, une grande partie de cette activité est réalisée en Chine et dépend directement de l’énergie produite par les combustibles fossiles. Le site Digiconomist, qui a mené une grande enquête sur l’utilisation de l’énergie du Bitcoin, a constaté qu’une mine en Chine utilisait autant d’énergie qu’un Boeing 747 pour essayer de générer plus de plus en plus de cryptomonnaie.

La consommation énergétique du Bitcoin a augmenté de 30% ces deux derniers mois. Crédit photo : Pxhere

La quantité d’électricité nécessaire pour la fabrication des cryptomonnaies varient considérablement, elle peut correspondre à production d’un grand réacteur nucléaire ou à la consommation globale d’un pays comme la Hongrie. Selon Alex de Vries, un analyste de Blockchain de 28 ans qui a lancé le blog Digiconomist, la consommation totale d’électricité dont a besoin le Bitcoin pour fonctionner a augmenté de 30 % au cours du mois passé.

D’ici 2020, le Bitcoin pourrait avoir une consommation électrique à l’échelle mondiale

Si la hausse du prix et l’intérêt pour le Bitcoin se poursuivent, alors il commencera bientôt à avoir des impacts directs dans le monde réel. À ce jour, le réseau Bitcoin nécessite près de 8,6 % d’électricité que la France utilise actuellement. En février 2020, il utilisera autant d’électricité que le monde entier !

Déjà, la puissance utilisée pour extraire le Bitcoin dans le monde prend plus d’énergie que 159 pays. Et chaque transaction Bitcoin utilise la même quantité d’énergie nécessaire pour alimenter un ménage français pendant 25 jours, selon Digiconomist.

Source :

lesinrocks