Accueil Biodiversité Parc naturel du Pirin : des milliers de citoyens bulgares se mobilisent pour...

Parc naturel du Pirin : des milliers de citoyens bulgares se mobilisent pour le préserver

195
PARTAGER
pirin
Parc naturel de Pirin - Crédit photo : Andreas Selter - Unsplash

Le parc national de Pirin, qui se situe en Bulgarie, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Pourtant, il est actuellement menacé par divers projets de construction et d’exploitation forestière.

Plusieurs exploitations en vue pour le parc de la Macédoine du Pirin

Le gouvernement de la Bulgarie a annoncé l’ouverture prochaine de très larges zones à abattage ainsi qu’à la construction dans le parc. Au programme, on retrouve une exploitation forestière massive et plusieurs nouvelles stations de ski. Selon les prévisions, 48 % de la surface du parc devraient être ouverts à l’exploitation.

pirin
Parc naturel du Pirin — Crédit photo : Taylor Leopold — Unsplash

Cette annonce est survenue le 28 décembre dernier, seulement quatre jours avant l’accession de la Bulgarie au siège de la présidence du Conseil de l’Union européenne. En effet, ce massif montagneux est protégé à l’échelle européenne. L’aval du Conseil était indispensable pour la mise en place de cette mesure.

Un refuge pour des centaines d’espèces animales

Le parc bulgare est inscrit au patrimoine de l’Unesco si bien que des centaines d’espèces animales (229 au total) ont pu y trouver refuge. Le parc abrite également l’un des plus vieux arbres du monde. Il s’agit du pin de Baikushev qui est âgé de 1 300 ans. Les activités humaines prévues par le gouvernement seraient donc une catastrophe pour ce massif protégé et l’ensemble de la biodiversité qu’il accueille.

Pour le protéger, des milliers de citoyens bulgares ont envahi les rues de onze grandes villes du pays. Ils sont descendus pour manifester leur désaccord, leur indignation, et bien sûr, demander le retrait de cette mesure. Le 8 janvier, l’association de Leonardo DiCaprio a décidé de s’adresser au Premier ministre bulgare sur Twitter : « S’il vous plaît, protégez le parc bulgare de Pirin, inscrit au patrimoine #Unesco, du désastre de l’abattage et des infrastructures pour le ski ».

Source :

Francetvinfo