Accueil Pollution Les cotons-tiges en plastique interdits depuis le 1er janvier

Les cotons-tiges en plastique interdits depuis le 1er janvier

603
PARTAGER
cotons
Crédit photo : Gadini - Pixabay

Depuis le 1er janvier 2018, les cotons-tiges sont absents des étalages des supermarchés. La loi sur la biodiversité les classe parmi les produits polluants et dont on peut aisément se passer.

La loi sur la biodiversité met fin à certains cotons-tiges

Cette loi était prévue pour le début de cette année 2018. Les cotons-tiges en plastique que nous utilisons couramment sont désormais interdits et donc introuvables en magasin. Chaque année, on en retrouve 1,2 million de tonnes dans les égouts ou sur les plages. Ils étaient jusqu’à présent utilisés dans d’énormes quantités. Désormais, seuls les cotons-tiges ouatés entièrement seront encore disponibles. Mais pour eux aussi, le délai est court. En janvier 2020, ces bâtonnets à « usage médical » passeront également à la trappe.

cotons
Crédit photo : surfrider64.com

En effet, les cotons-tiges portent directement atteinte à l’environnement, participent aux îles de déchets dans les océans et sont nocifs pour la faune en perforant les organes des oiseaux et des poissons notamment. Enfin, en se décomposant dans la nature, ils rejettent des produits chimiques de façon diffuse. Pour toutes ces raisons, le gouvernement a depuis longtemps déjà décidé de nous en débarrasser.

Un petit outil dangereux et pas vraiment indispensable

Les cotons-tiges sont notamment responsables de nombreuses blessures comme la perforation des tympans, la baisse de l’audition, des saignements et la formation de bouchons de cérumen. Chaque année, 12 000 enfants se blessent aux États-Unis. Pour cette raison, le corps médical déconseille leur utilisation.

Crédit photo : EME — Pixabay

Par ailleurs, le cérumen est une sécrétion utile à la protection de l’oreille ainsi qu’à son nettoyage. Il sert par exemple à limiter les risques d’infections, d’irritations douloureuses ainsi que de démangeaisons. Les ORL précisent : « Ils sont à bannir, particulièrement chez les bébés. Idem pour les sprays et le sérum physiologique ». Pour ceux qui souhaitent tout de même continuer à éliminer le cérumen, il est possible de le faire avec de l’eau et une serviette roulée autour du doigt. Seule la partie externe de l’oreille peut être nettoyée.