Accueil Pollution Belgrade : une catastrophe écologique tout juste évitée

Belgrade : une catastrophe écologique tout juste évitée

325
PARTAGER
belgrade
Masque à gaz. Crédit photo : Lukaszdylka - Pixabay

Près de 25 tonnes de déchets hautement toxiques ont été découvertes dans la banlieue de Belgrade, en Serbie. Elles étaient stockées sur un terrain privé. Une enquête a été ouverte.

25 tonnes de déchets toxiques stockés dans le sol

À 30 kilomètres de Belgrade, dans la ville d’Obrenovac en Serbie, ce sont près de 25 tonnes de produits toxiques qui ont été déterrées. Les déchets étaient stockés dans de simples barils sur un terrain de nature privé. La chaîne de télévision N1 a révélé que les fûts contenaient notamment du benzène. Cet élément se retrouve dans la fabrication de colorants, de plastiques, mais aussi de détergents, de solvants et d’essence. Cependant, on ne sait pas quelles étaient les autres substances présentes.

belgrade
Belgrade en Serbie. Crédit photo : wikimedia.commons

Le maire de la ville d’Obrenovac a déclaré : « ce n’est que le début d’une opération majeure qui aura lieu sur notre territoire et en Serbie ». Enfin, il a ajouté que « tous les sites où les déchets toxiques pourraient être cachés » allaient être vérifiés.

Une catastrophe écologique évitée de peu près de Belgrade

Goran Trivan, le ministre de l’Environnement, a quant à lui déclaré qu’une catastrophe écologique avait été évitée de justesse. Les habitants de la ville concernée ont reçu une mise en garde : l’eau des puits pourrait contenir des traces de produits toxiques. À l’heure actuelle, des analyses des sols et des eaux sont en cours. Il est désormais question de savoir si ces éléments ont été contaminés et si les habitants sont en danger.

belgrade
Logo avertissant de la présence de substances toxiques. Crédit photo : wikimedia.commons

Le propriétaire du terrain sur lequel les barils ont été découverts a été arrêté. En cas de poursuites, il pourrait être condamné à cinq ans de prison. La Serbie est toujours en négociation avec l’Union européenne pour y faire son entrée. Néanmoins, elle est encore sujette à des problèmes importants de pollution. En effet, plusieurs années d’une économie précaire ainsi que de négligences ont mené le pays à cette situation délicate.