Accueil Environnement Terrestre Les côtes de l’Albanie sont menacées par l’érosion

Les côtes de l’Albanie sont menacées par l’érosion

260
PARTAGER
érosion
Crédit photo : Granit Zeka - Unsplash

L’Albanie est bordée par la mer Adriatique. Ses côtes constituent un décor naturel et luxuriant, mais elles sont néanmoins menacées par un phénomène naturel qui s’accélère : l’érosion.

154 kilomètres de côtes touchés par l’érosion

Au nord du pays, la mer Adriatique fait peser une lourde menace sur la côte. L’érosion est un phénomène naturel, qui façonne les côtes littorales. Néanmoins, autour du monde, certaines zones sont plus touchées que d’autres. L’érosion s’amplifie de façon anormale, et plusieurs causes en sont responsables. L’urbanisme sauvage en est une, mais le réchauffement climatique semble constituer la plus importante. Il a notamment pour effet d’entraîner la montée des eaux et d’amplifier ainsi l’impact de l’érosion sur les côtes.

érosion
Crédit photo : Public Domain – PxHere

Aujourd’hui, 154 kilomètres de côtes du pays sont menacés parce que particulièrement touchés par l’érosion. Le phénomène est facilement observable tandis que la mer commence à s’engouffrer dans les lisières des forêts. Certaines rues et routes sont rongées par l’eau et les barques se mettent à circuler dans les zones maintenant inondées.

Un phénomène qui ne semble plus pouvoir être endigué

Un pêcheur du coin, qui se nomme Osman Demi, se confie. « Chaque jour, nous avons peur de l’avancée de la mer. Nous sommes des pêcheurs et nous le constatons quotidiennement. Il suffit de regarder les bunkers dans l’eau qui sont déjà à 80-90 mètres dans la mer ». Par endroit, la mer avance à raison de 2,5 mètres par an, et ce depuis près de trente ans. Cette importante progression et l’érosion sont particulièrement visibles, et les habitants des régions touchées se sont résignés. Pour eux, le phénomène semble inéluctable.

érosion
Crédit photo : Shant Dem – Unsplash

Le changement climatique amplifie le phénomène d’érosion un peu partout autour du globe. En Grande-Bretagne, certains habitants vont être contraints d’abandonner leurs habitations dans quelques années, et se retrouveront sans maison ni dédommagement.

Source :

Francetvinfo