Accueil Biodiversité Des chercheurs sont parvenus à rendre les plantes luminescentes

Des chercheurs sont parvenus à rendre les plantes luminescentes

536
PARTAGER
plantes
Crédit photo : MIT

Une équipe de chercheurs du MIT a réussi à trouver comment rendre les plantes luminescentes. Le potentiel de cette étude est très important pour la transition énergétique.

Les plantes luisent à la tombée de la nuit

Des chercheurs du MIT aux États-Unis ont mené une expérience permettant de rendre n’importe quelle plante phosphorescente. Ils ont intégré des nanoparticules au sein même des feuilles. Pour cela, les ingénieurs ont utilisé une enzyme à l’origine de la luminescence observée chez les lucioles, appelée la luciférase. Comme sujet de leur expérience, ils ont choisi le cresson.

Sur le site du MIT NEWS, il est expliqué qu’ils ont tout d’abord inséré les nanoparticules contenant l’enzyme dans une solution où ils ont ensuite immergé le cresson. Par la suite, les particules ont été incitées à pénétrer les feuilles (via leurs pores appelés stomates) lorsque les plantes ont été exposées à de fortes pressions. C’est grâce à ce procédé que le cresson est en mesure de générer une douce lumière durant quatre heures environ.

plantes
Crédit photo : wallpaper.wiki

Un fort potentiel d’utilisation des plantes luminescentes

L’équipe d’ingénieurs à l’origine de cette expérience est menée par le Seon-Yeong Kwak. Elle espère à terme parvenir à augmenter le temps de luminosité apporté par les plantes. En effet, leur potentiel est très important. Actuellement dans le monde, 20 % de la consommation en énergie est consacrée à l’éclairage. Cette technique pourrait ainsi remplacer les systèmes d’éclairage des rues notamment grâce aux arbres.

Les maisons et les bureaux pourraient également bénéficier de la lumière apportée par les plantes d’intérieur. Le professeur au MIT Michael Strano ainsi que l’un de ses collaborateurs sur cette étude affirment que « l’idée est de créer une plante qui fonctionnera comme une lampe de bureau — une lampe que l’on n’a pas besoin de brancher. La lumière est générée par le métabolisme énergétique de la plante elle-même. »

L’expérience en vidéo avec le MIT :