Accueil Innovation & Transport Tesla Semi : tout sur le premier semi-remorque 100 % électrique

Tesla Semi : tout sur le premier semi-remorque 100 % électrique

507
PARTAGER
Crédits photo : CNET

Bien que déficitaire et en proie à de nombreux problèmes de logistique et de suivi de son carnet de commandes, le constructeur automobile Tesla semble ne pas être regardant sur l’évolution financière du marché des véhicules électriques, se contentant uniquement de proposer de nouvelles gammes encore plus puissantes d’automobiles vertes. Cela est le cas notamment du Tesla Semi, le premier camion semi-remorque 100 % électrique et doté d’une autonomie monstrueuse.

Tout sur le Tesla Semi, ce camion qui fait déjà le plein dans le carnet de commandes de la firme californienne.

Comme un air de « Transformers »

Doté d’une aérodynamique particulièrement réussie, le Semi de Tesla ressemble étrangement à l’un des camions que l’on voit dans la saga Tranformers. Ceci est dû au fait que sa devanture forme un trapèze aux formes et courbes bien maitrisées, le tour agrémenté d’une cabine haut perchée.

Crédits photo : The Verge

Dans les faits, ce prototype, qui ne devrait pas voir le jour avant 2 ans au moins, semble sortir tout droit du futur.

Zoom sur la cabine de pilotage

On s’y croirait comme dans un cockpit d’avion, arborant la planche de bord flanquée des accessoires et systèmes d’aide à la conduite embarqués.

Crédits photo : Numerama

Le plus spectaculaire est sans doute ces immenses écrans tactiles qui trônent de part et d’autre du volant, de quoi avoir regroupées face à soi toutes les informations relatives au camion et son environnement.

Crédits photo : Tesla Inc.

Seul bémol, la cabine est dépourvue de couchette, le Semi n’est donc pas le digne remplaçant des camion de routiers.

Le bilan technique, plus qu’un camion, une révolution automobile

Le Semi est un camion semi-remorque hautement bien pensé. Doté de 4 roues motrices indépendantes et très grand format. Pesant une bagatelle de 36 tonnes, ce dernier est alimenté en puissance par 4 moteurs électriques, qui produisent de quoi délivrer jusqu’à 100 km/h en 5 secondes, sans grande peine.

Le Semi pourra selon son constructeur, gravir à 105 km/h une pente de 5 %, là où les camions conventionnels ne le font qu’à 72 km/h, souligne bien Elon Musk.

Crédits photo : Elon Musk Twitter

Par ailleurs, le Semi est doté d’une autonomie théorique de 800 km, principalement apportés par les batteries embarquées, de capacité inconnue, mais secondairement par un système de récupération d’énergie au freinage. C’est une prouesse assez notoire du secteur des poids lourds.

De plus, doté d’un système de charge rapide, le Semi pourra gagner en 30 minutes de recharge, une autonomie de 650 km.

Plus que deux ans à tenir

En effet, la commercialisation du Semi n’interviendrait pas avant 2019, pour un tarif plancher de base situé à 50 000 dollars, rien que pour la réservation ou précommande. Le tarif global étant non encore connu, Tesla souligne tout de même que le Semi permettrait à son propriétaire de réaliser 20 % de dépenses en moins, qu’un camion conventionnel.

Source :

Consoglobe