Accueil Santé Brûlé à 95 %, il doit la vie sauve à une greffe...

Brûlé à 95 %, il doit la vie sauve à une greffe de peau de son frère jumeau

527
PARTAGER
Brûlé a 95 %, il doit la vie sauve a une greffe de peau de son frere jumeau
Crédit photo : Sensi Seeds

Les médecins de l’hôpital Saint-Louis de Paris ont sauvé la vie de Franck, brûlé à 95 %. La réussite de ce cas est due au don de greffe de peau de son frère jumeau Éric. Étant de vrais jumeaux, leurs codes génétiques sont identiques et les risques de rejet sont écartés. Cette opération est une première mondiale du genre.

Une opération longue et fastidieuse

Brûlé à 95 % lors d’un accident de travail, l’homme de 33 ans était assuré de mourir. Les médecins ont alors découvert qu’il avait un jumeau homozygote et ont eu l’idée géniale de lui prélever des bouts de peau. C’est au bout de 7 jours que les médecins ont commencé la greffe.

greffe de peau frere jumeau
Crédit photo : Futura-Sciences

Les deux jumeaux étaient opérés au même moment pour que les cellules de la peau d’Éric restent viables. Les prélèvements se sont faits sur le crâne, le dos et les cuisses. Il y a en tout eu 10 opérations et le retrait complet de la peau brûlée du patient.

Les médecins réalisent une première mondiale

Les opérations de greffe de peau sont légion, mais leurs effets sont limités dans le temps. Après les greffes, on constate généralement un rejet de l’organisme du greffé. Son système immunitaire produit des anticorps nocifs pour l’organe emprunté. Dans la majorité des cas s’ensuit la mort des patients.

Franck n’aura pas à subir ce sort, car, 4 mois et demi après son hospitalisation le 27 septembre 2016, il rentre chez lui en bonne santé et hors de danger. Il a quand même eu besoin de plusieurs mois de séances de rééducation pour être tout à fait sur pied.

Aujourd’hui, 14 mois après son accident, il a enfin complètement récupéré et peut vaquer à ses occupations. Cette renaissance des opérations de greffe est l’œuvre des Pr Mimoun et Mebazaa ainsi que toute leur équipe.