Comme des millions de français vous buvez de l’eau en bouteille? Pourquoi ne pas changer vos habitudes?

Il faut dire que l’eau en bouteille est un marché très lucratif. Après tout, l’eau c’est la vie. Tout le monde doit en boire et on n’en dispose pas à volonté.

L’eau en bouteille, une eau plus saine?

C’est ce que les employés marketing des grandes entreprises voudraient nous faire croire. Les étiquettes des bouteilles d’eau respirent, il est vrai, la sérénité: de beaux lacs de montagnes, des rivières majestueuses et des montagnes immaculées…En réalité, l’eau en bouteille est avant tout…de l’eau. Mais bien sûr, ça n’empêche pas les gens de l’acheter. On estime que le marché de la bouteille d’eau est d’environ 50 à 100 milliards de dollars par an avec une croissance annuelle d’environ 7%.

Et oui, votre bouteille d’eau est tout une affaire. N’empêche qu’en terme de développement durable, d’utilisation des ressources et de recyclage, ce n’est quand même pas le top. Mais sans parler d’aspects environnementaux, ce n’est pas l’idéal non plus d’un point de vue économique pour le consommateur.

Voici donc pour vous 5 raisons de ne pas boire d’eau en bouteille:

1- L’eau en bouteille vous fait perdre de l’argent

Résumons cela par quelques petits calculs:

Prix eau robinet: 3€/1000 litres soit
Prix eau bouteille: 0.35€/1 litre soit

0.35€/l pour l’eau en bouteille contre 0.003€/l pour l’eau au robinet ! Soit un facteur 100 d’écart !

Toujours pas convaincu? Faites le calcul sur le budget à l’année:

Si vous devez boire environ 1.5 litres d’eau par jour pendant 1 an vous paierez environ 1.64€ pour de l’eau en robinet contre 191€ pour de l’eau en bouteille…

Et oui, l’industrie de l’eau en bouteille gagne de l’argent pour un produit presque sans valeur mais qui, grâce au conditionnement est vendu à des milliards d’exemplaires chaque année.

2- L’eau en bouteille n’est pas plus saine que l’eau du robinet

Sur les bouteilles d’eau, on voit souvent apparaître les “bienfaits” de l’eau vendue avec les compositions spéciales qui caractérisent chaque eau. S’il est vrai qu’il est sain de varier ses apports minéraux, boire l’eau de votre robinet ne vous privera en rien d’une bonne santé.

En France, l’eau du robinet est généralement de bonne qualité (sauf exceptions) et peut être bue quotidiennement sans aucun soucis pour la santé ni aucune carence. Pour plus de sécurité, un filtre sur votre robinet vous permet d’éliminer tout problème.

3- Les bouteilles produisent des déchets

eau-en-plastique

Des millions de tonnes de déchets plastiques chaque année. C’est ce que produit l’industrie des bouteilles d’eau. Pourtant, cet emballage, fait d’un plastique de qualité se recycle bien mais 80% des bouteilles usagées ne sont pas dirigées vers des circuits de recyclage.

On rappelle que le plastique n’est pas un matériaux bio-dégradable et qu’il met des dizaines voire des centaines d’années avant de disparaître. La plupart du plastique que nous avons produit dans l’histoire de l’humanité existe encore !

4- Plus de bouteilles revient à baisser la qualité de l’eau du robinet

La plupart des gens qui boivent quotidiennement de l’eau en bouteille sont des gens qui n’ont pas confiance en leur installation domestique. C’est un cercle vicieux avec lequel jouent les industriels. Lorsque l’eau est de mauvaise qualité, les consommateurs préfèrent boire de l’eau en bouteille plutôt que de faire pression sur le service des eaux.

Pourtant, si tous les consommateurs utilisaient l’eau du robinet, il y aurait beaucoup plus d’argent pour rendre cette eau aux normes sanitaires…

eau-bouteilles

5- Empêcher la privatisation de l’eau

L’eau, avant d’être un business est aussi est surtout un besoin fondamental pour l’humanité tout entière. Il est important de garantir cette ressource pour chacun. La privatisation des services des eaux, de la distribution et des ressources en eau est un danger au XXIème siècle. L’or bleu, au même titre que l’air, est un de nos biens les plus précieux et le laisser aux multi-nationales n’est pas raisonnable pour le bien commun.

Et vous? Eau en bouteille ou au robinet?

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


10 Commentaires

  1. Quand on est habitué à manger sainement, sans sel, les arômes naturels des aliments se révèlent sans artifices.

    On re-découvre que même l’eau à un gout qui diffère au robinet d’une ville à l’autre, ou en plastique d’une marque à l’autre.

    Depuis que j’ai décidé de manger sainement, je ne bois plus d’eau du robinet. Celle ci est dégueulasse, je ne la donne même plus à mon chien!

    Et bon nombre d’eaux en bouteilles sont tout aussi dégueulasses, j’analyse les compositions minérales, pour varier mes apports sur un panaché de marques de confiance.

    Je suis un consommateur éclairé et intelligent.

    • Je ne doute pas de votre intelligence, monsieur Caillou, mais avec l’utilisation d’un filtre pour l’eau du robinet, comme stipulé dans l’article, vous diminuez le risque de consommer une eau “présupposée” de moins bonne qualité.
      Ce n’est pas pour les quelques millionièmes de grammes de certaines substances minérales que les industriels attestent ajouter á leur eau, qui vient aussi d’un robinet (si pas directement des égoûts), qu’utiliser de l’eau en bouteille plastique sera plus bénéfique pour votre santé.
      De plus, vous contribueriez á produire moins de déchets plastiques, extrêmement nuisibles pour l’environnement des futures générations, et pour les pauvres animaux qui peuplent nos océans et qui ne peuvent, eux, pas faire grand chose pour empêcher que des milliards de bouteilles en plastique très polluant finissent, quotidiennement, dans leur environnement.
      Votre petite santé et votre petit confort personnel sont certes importants pour vous, ce qui est tout á fait normal, mais, il faut aussi un peu penser aux autres, á votre empreinte écologique, car chacun á le devoir d’apporter sa petite contribution personnelle, pour que notre bien commun, notre “belle” planète, ne devienne pas une poubelle á ciel ouvert, tapissée de déchets plastiques jusque dans ses moindres recoins.

  2. Hélas, on retrouve des traces de médicaments dans l’eau du robinet, médicaments qui ne sont pas éliminés par les stations de dépuration. On y a par exemple retrouvé du tamoxifen, reconnu cancérigène par l’OMS. De plus on notera que les politiciens, qui vantent les soi-disants mérites de l’eau du robinet, ont bien souvent des petites bouteilles d’eau en plastique lors de leurs réunions. A noter qu’on a aussi retrouvé des traces de pesticides dans plusieurs eaux en bouteille. Bref, eau du robinet ou eau en bouteille, c’est comme choisir entre la peste et le choléra. Quand les gens comprendront que la pollution est massive et omniprésente, ils arrêteront peut-être de consommer à tout vent.

  3. Moi non plus, je ne fais pas confiance à l’eau du robinet. La nappe phréatique qui recouvre près de la moitié de la France est polluée par les mines abandonnées dans le nord et l’Est qui sont maintenant remplies par la grande nappe de la craie, les industriels, les agriculteurs et toutes les activités de surface polluantes. J’ai chez moi un système de nettoyage de l’eau qui en fait de l’eau distillée.. j’achète des eaux minérales en bouteille pour boire et je varie leur provenance.Je déplore qu’on ne puisse trouver de l’eau dans des bouteilles en verre.Ne faites pas confiance à l’eau du robinet : c’est du matraquage pour faire oublier que nos eaux souterraines et de surface sont dans un triste état.

  4. L’eau d’ici n’est pas potable au robinet, ce n’est pas seulement une question de goût ou d’odeur (on nous conseille officiellement de la laisser “s’aérer” pendant quelques minutes avant de la consommer) : elle nous rend réellement malades. Nous ne savons pas pourquoi. Nous habitons pourtant un village de Provence dont le grand lac de barrage collecte les eaux de 7 sources souterraines pour alimenter la grande agglomération voisine après traitement. Nous consommons donc de grandes quantités d’eau en bouteilles, mais pas celles de la région, qui ont le même effet calamiteux sur nos organismes.

    De fait, la source qui produit de l’eau en bouteille sur l’autre versant de la montagne n’est pas autorisée à pomper lorsque les pluies sont assez violentes pour faire déborder la rivière : les villages en amont du pompage n’auraient pas un assainissement suffisamment efficace et lors d’inondations, des communications peuvent se créer entre réseaux et nappe phréatique.

    De notre point de vue local, les diatribes contre l’eau en bouteille relèvent donc de théories écolo-extrémistes et d’un phénomène de mode. Elles ne sauraient résister à l’expérience du terrain et n’emportent donc pas notre adhésion.

    Une solution radicale à tous ces problèmes serait d’utiliser au quotidien en préventif comme en curatif, un apéritif anisé (de votre choix, c’est sans pub, hein !). Pur, naturellement, sans ajout d’eau.

  5. Cet article est une imposture car dans 90 % des cas l’eau du robinet n’est pas buvable (rien que l’odeur dissuade d’en boire). Rares sont les eaux provenant d’une source captée.
    Petit test :
    dans deux coupes contenant l’une de l’eau du robinet, l’autre de l’eau minérale, température tiède. Vous y mettez la même quantité de levure de boulanger lyophilisée que l’on trouve, en sachets de 8 g (la moitié dans chaque coupe suffit), dans les supermarchés, une demie cuiller à café de farine, une pincée de sucre. Mélangez. Protégez vos coupes du refroidissement en les mettant dans un endroit tiède avec un torchon pour les protéger des courants d’air.
    Le résultat est significatif : les levures de l’eau du robinet sont mortes et ne développent rien alors que celles de l’eau minérale produisent une mousse significative de la fermentation de la farine.
    Maintenant sachant que les levures sont très résistantes imaginez ce que l’ingestion régulière de l’eau du robinet peut faire sur votre système digestif…

  6. Cela fait 47 ans que je bois l’eau du robinet, mon épouse aussi, mes enfants depuis leur naissance, ma grand-mère l’a bue pendant 104 ans, jusqu’au jour de sa mort probablement (peut-être qu’elle en est morte?). Je suis malheureusement probablement victime d’autres manipulations incidueuses de notre société de consommation. J’essaie aussi de ne pas porter mon téléphone mobile, de courrir sans appareil électrique, de regarder la télévision moins de deux heures par semaine, de marcher dans l’herbe, de regarder le ciel la nuit, et tant d’autres choses, bref de rester un animal intelligent au sein de la nature qui me protège plutôt que de l’humanité qui m’agresse. Ce n’est pas facile tous les jours.

  7. Excellent article, L’eau embouteillée est très coûteux et encombrant sur les conteneurs ne peut pas garantir que vous obtenez les utilisateurs à domicile avec des garanties minimales. L’eau du robinet est absolument garantir contenant bactériologique élément de chlore pour un autre très nocif pour le côté humain. Il dispose également d’un excès d’éléments dissous dans la prise d’eau que d’une eau légère difficile de consommer beaucoup d’elle toute la journée, chose très importante pour notre santé.
    Pour moi, le meilleur est à partir d’un réseau d’eau avec toutes les garanties bactériologiques, de l’eau traitement par osmose inverse à moindre coût peut être réalisé, je suis très reconnaissant à http://www.e-purificateur.fr . De cette façon, votre famille bénéficie d’une eau minérale bas pour toutes les utilisations, boire, cuisiner, thé, café, ….
    Ne pas hésiter un instant après des années d’utilisation ils ont certainement l’eau filtrée avec osmoseur est le meilleur choix.

  8. B mon vieux, ça m’a coupé la soif tout ça…
    Je ne veux plus boire l’eau en bouteille mais je ne bois que rarement l’eau du robinet. J’arrête de boire alors…?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici