Le Groenland est le sujet d’une étude récente dont les conclusions sont aussi glaciales que son sujet. Cette recherche menée par des scientifiques californiens a scruté la calotte glaciaire groenlandaise, un inlandsis crucial pour comprendre le réchauffement climatique.

De nombreuses données récoltées

Armés de données satellitaires, les chercheurs ont collecté environ 240 000 observations des fronts glaciaires, là où la glace rencontre l’océan. Leur découverte est stupéfiante : la calotte glaciaire a perdu bien plus de glace au cours des dernières décennies que ce qui avait été précédemment estimé. Une erreur de calcul de près de 1000 gigatonnes, soit un milliard de tonnes par gigatonne, révèle une sous-estimation de 20%.

Depuis 1985, le Groenland aurait vu disparaître près de 5000 kilomètres carrés de glace, équivalant à mille milliards de tonnes. Pour mettre ces chiffres en perspective, c’est comme si 30 millions de tonnes de glace fondaient chaque heure. Chad Greene, auteur principal de l’étude, souligne que ce phénomène n’est pas isolé au Groenland mais se produit simultanément tout autour du globe.

Le réchauffement climatique

La cause principale de cette fonte massive est le réchauffement climatique, avec les glaciers pris en tenaille entre l’air et les océans qui se réchauffent. Toutefois, l’étude nuance l’impact de cette fonte sur l’élévation du niveau des mers, car la majorité de la glace est déjà submergée.

Néanmoins, les implications sur la circulation océanique sont significatives, affectant les écosystèmes, la sécurité alimentaire et l’équilibre énergétique de la planète. Ces résultats sonnent comme un avertissement : la fonte des glaces est un indicateur clair des changements climatiques en cours. Ils appellent à une prise de conscience et à des actions urgentes pour atténuer l’impact humain sur le climat et préserver l’avenir de notre planète. A suivre…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici