L’un des maux de notre société actuelle est le cancer. Parfois silencieux et donc asymptomatique, il est le plus souvent diagnostiqué à un stage avancé et où les traitements actuels n’ont plus que peu d’efficacité. Du coup la recherche médicale explore d’autres voies pour mettre au point une thérapie capable d’endiguer la maladie de manière permanente, quelque soit le stade d’évolution de la maladie. Et selon le géant BioNTech, ceci passerait par un vaccin expérimental à ARN, en cours d’essai.

Un vaccin contre le cancer

BioNTech est une entreprise pharmaceutique basée en Allemagne. Peu connue à l’international, elle s’est offerte un bain médiatique au lendemain d’une sortie relative à un nouveau traitement du cancer, basé sur un vaccin expérimental à ARN.

La Commission européenne veut augmenter la couverture vaccinale des Européens. Source : Pxhere

Pour rappel, selon Santé Publique France, 1 homme sur 5 et 1 femme sur 6 développerait un cancer au cours de leur vie. BioNTech est actuellement entrain d’entamer les essais cliniques de phase III pour son vaccin à ARNm. Le but est d’administrer ce vaccin à des patients porteurs d’un cancer en phase terminale, et de voir leur évolution clinique afin d’ajuster le dosage du produit.

Dans les faits, le vaccin n’est pas administré seul. Il est administré en synergie avec un médicament nommé Libtayo. Le mécanisme de fonctionnement du vaccin de BioNTech est de pousser l’organisme à booster son système immunitaire et entraîner ce dernier à lutter contre la tumeur.

« Nous ne devons pas oublier que le cancer est également une menace pour la santé mondiale, encore pire que la pandémie actuelle » soulignait le cofondateur de BioNTech.

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici