fbpx
Accueil Développement durable Certaines femmes ne veulent pas avoir d’enfant par souci écologique

Certaines femmes ne veulent pas avoir d’enfant par souci écologique

0
101
Certaines femmes ne veulent pas avoir d’enfant par souci écologique
Canva

Elles ne sont pas rares ces femmes qui font le choix de ne pas avoir d’enfant en raison essentiellement de leur carrière… mais ce n’est pas la seule raison ! En effet, certaines estiment que c’est un acte écologique d’éviter de surpeupler la Terre. En outre, elles ne veulent pas du tout imposer à leurs enfants des conditions de vie compliquées à cause du réchauffement climatique notamment…

Des raisons diverses et variées

De nombreuses études et sondages se sont penchés sur le cas des femmes qui refusent d’avoir des enfants. Notons notamment l’étude menée par Edith Vallée, une psychologue et écrivaine, qui est particulièrement intéressante. En effet, cette dernière a travaillé des années sur le sujet, et en est venue à la conclusion qu’il existe essentiellement trois types de groupes précurseurs de cette toute nouvelle orientation écologique.

Ainsi, cette experte a défini trois catégories de femmes qui ne veulent pas d’enfants. Elle catégorise les femmes qui sont « très proches de ceux qu’elles aiment parce que ceux qu’elles aiment les remplissent » et qui ne ressentent donc pas le besoin de devenir mère. Il y en a celles qui ne veulent pas d’enfant puisque leur carrière les comble. Et en dernier, il y a celles qui ont peur de transmettre leur mal-être à leur progéniture, et qui ne souhaitent pas surpeupler le monde.

Le mouvement « Ginks » au Royaume-Uni

Cette tendance est également renforcée par le mouvement Ginks au Royaume-Uni, ou le Green Inclination, No Kids. Il s’agit de militants écologistes qui ne veulent pas avoir d’enfant dans le but de ne plus surpeupler la planète. Le but est tout simplement de ne pas faire souffrir les générations futures.

Cette raison n’est pas forcément comprise de tous, mais les femmes qui défendent ce mouvement sont très motivées et ne semblent pas prêtes à revoir leurs envies d’enfanter. Tous les choix sont respectables, et il est vrai que la surpopulation est une réelle problématique sur laquelle il faut se pencher.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici