fbpx
Accueil Transport Innovation & Transport K-RACER, le premier hélicoptère sans pilote réussi son vol inaugural

K-RACER, le premier hélicoptère sans pilote réussi son vol inaugural

0
86
Le k-Racer de Kawasaki - Crédits photo : YouTube

Et si demain au lieu de voler dans les airs à bord d’avions, de fusées et hélicoptères pilotés par des humains, nous le faisions plutôt à bord d’appareils volants totalement autonomes et dépourvus de pilote ?  C’est vers cet avenir que l’on se profile à petits pas. L’un des premiers engins du genre, le K-RACER de Kawasaki, vient de réussir son vol inaugural. Une première mondiale.

Un hélicoptère autonome et puissant

Propulsé par l’un des moteurs les plus puissants et véloces qu’il puisse exister à l’heure actuelle, le K-Racer IV embarque un Ninja H2R. Ce dernier lui permet notamment d’atteindre des altitudes folles et de voler à des vitesses XXL.

Mais le concours de délicatesse ne se limite pas à ça. Il est question en effet aussi de la présence de deux moteurs. D’un stabilisateur horizontal pour les vols stationnaires. Et cerise sur le gâteau, cet hélicoptère dispose d’un atout de taille, son poids plume.

Toujours sur le plan technique, Kawasaki rappelle qu’il s’agit du premier appareil du genre dépourvu d’une hélice à queue. En effet, on y retrouve les ailes principales portant chacune une hélice, puis un rotor + hélice sur le toit de l’appareil.

En fait c’est un drone

Bien qu’il ne s’y prête pas de manière formelle, le K-Racer est un drone. En effet, il dispose certes d’une zone qui sera occupée par des passagers plus tard, il n’en demeure pas moins qu’il est dépourvu de pilote.

Ce drone donc comporte un rotor pour un décollage vertical et deux moteurs qui le propulseront vers l’avant. C’est assez intéressant dans la mesure où cette configuration lui donne de quoi disposer d’une grande portée.

Ni le prix ni la disponibilité du K-Racer IV n’ont cependant pour l’heure été divulgués. Nous gageons du fait que des applications militaires précédera toute application civile.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici