fbpx
Accueil Société / Mondialisation Santé Découverte : des chercheurs ont réussi à synthétiser des globules rouges pour...

Découverte : des chercheurs ont réussi à synthétiser des globules rouges pour la première fois

0
48
Des globules rouges - Crédits photo : Flickr

Malgré les progrès de la science, il y a encore à ce jour des choses que l’Homme n’est pas en mesure de reproduire et qui ont trait à sa propre vie, sa propre survie. Les globules rouges en font partie, et à plus d’un titre. Sans eux,nous ne vivrions tout simplement pas. Et pour la première fois de l’histoire, des scientifiques ont réussi à synthétiser des globules rouges. Mieux, il s ont réussi à leur octroyer de meilleures performances que leur pendants biologiques. On vous explique tout ça.

Les globules rouges c’est quoi au fait ?

Depuis la plus tendre enfance et depuis l’école, on nous apprend que les globules rouges sont les constituants principaux du sang. Cependant, difficile après cette phrase de bien comprendre quels sont les rôles réels de cette molécule sans laquelle vie est tout bonnement impossible.

En effet, les globules rouges ont pour seule et unique, mais principale fonction de transporter l’oxygène dans le corps humain. Pour y parvenir, les globules rouges disposent à leurs extrémités de molécules d”hémoglobine, auxquelles se fixent par affinité de concentration les atomes d’oxygène.

L’oxygène ainsi transporté est véhiculé tout au long des organes par le biais des vaisseaux sanguins, et le corps vit. Sa fonction aussi complexe, et sa structure aussi délicate, ont fait en sorte que ce n’est qu’en 2020 que des scientifiques ont réussi à dupliquer le globule rouge.

Les premiers globules rouges synthétisés

C’est grâce à sa ténacité qu’une équipe d’experts internationaux a réussi à mettre au point des globules rouges fonctionnels. Non seulement ceux-ci ressemblent aux vrais globules rouges, mais en plus ils en ont les propriétés.

Pour y parvenir, ils ont utilisé un mécanisme dit de « bio-réplication ». Qui consiste grossièrement à enduire de vrais globules rouges de silice, puis exposer le moulage ainsi obtenu à plusieurs couches de polymères afin d’éliminer les hématies de base. Puis chaque sphère de silice est soumise à un traitement moléculaire qui lui adjoint une membrane plasmatique elle-aussi fabriquée artificiellement.

On obtient ainsi des globules rouges synthétiques et pleinement fonctionnels qui pourront être utilisés dans un organisme vivant.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici