fbpx
Accueil Développement durable Tesla Solar Roof : que vaut le toit solaire de Tesla après...

Tesla Solar Roof : que vaut le toit solaire de Tesla après 3 mois d’utilisation ?

0
876
Un toit Tesla Solar Roof - Crédits photo : YouTube

Tesla a surpris l’assistance en 2018 lorsque la firme californienne lança les premières tuiles solaires. Celles-ci étaient destinées à rendre obsolètes les panneaux solaires que l’on dispose habituellement sur notre toiture. Après une première version assez intéressante sur le papier, Tesla dévoila carrément le toit solaire. Soit une construction totalement constituée de tuiles solaires. Après 3 mois d’utilisation, quel est le gain réel du Tesla Solar Roof ? Nous avons suivi pour vous une famille dans sa transition énergétique.

Tesla Solar Roof : les promesses de Tesla

Après avoir sauté le pas et au bout de quelques mois d’utilisation, une famille basée en Californie a décidé de raconter son expérience avec le toit solaire de Tesla. En effet, la famille Neumann a consigné les détails de sa transition au Tesla Solar Roof au sein d’une vidéo. On y apprend notamment ce que peut ou ne peut pas faire le toit solaire de Tesla.

Au total, la famille affirme avoir déboursé l’équivalent de 77 000 euros pour l’installation de son toit solaire. Leur installation comprend le toit solaire de dernière génération, ainsi que les batteries PowerWall nécessaires pour stocker l’énergie.

Ainsi, la fourniture des tuiles leur a coûté l’équivalent de 42 000 euros pour un toit qui fait quand même 270 m². Tandis que les deux batteries PowerWall ont coûté 13 800 euros. La réfection de la structure du toit + l’installation des tuiles + réseau électrique solaire a coûté 21 400 euros.

Selon Tesla une telle installation rend totalement indépendant du point de vue énergétique, toute maison.

Dans les faits, que vaut le Tesla Solar Roof ?

Suite à sa transition au toit solaire Tesla, la famille Neumann a changé quelques-unes de ses habitudes. Déjà, l’utilisation des appareils énergivores, notamment le lave-linge ou le lave-vaisselle, la recharge de leur voiture Tesla, se fera en journée exclusivement.

De plus, dans la maison seuls des ampoules LED basse consommation sont installées. Les pièces inoccupées sont non éclairées en journée. Au bout du chemin, les Neumann ont réussi à vivre totalement coupés du réseau électrique local. Mieux, leur surplus d’énergie était même revendu aux voisins.

Seuls les climatiseurs utilisés durant l’été ont poussé les Neumann à recourir à l’électricité du réseau local. Il s’agit là du seul tendon d’Achille du photovoltaïque.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici