D’après la Fondation 30 millions d’amis, un décret est paru le 17 mars en France. Ce dernier autorise les particuliers à vendre leurs animaux à des laboratoires. L’association est immédiatement sortie du silence pour dénoncer un retour en arrière de plus de 30 ans. Nous avons étudié le texte, et voici ce qu’il en ressort.

Un décret réel

C’est bel et bien la réalité. En France, un décret est paru le 17 mars dernier, le jour du début du confinement. Autant vous dire que les regards étaient portés ailleurs. D’après ce texte, les particuliers ainsi que ls élevages de chiens de chasse et d’animaux de compagnie, peuvent vendre leurs animaux à des laboratoires.

D’après l’association 30 millions d’amis, ce décret paru en toute discrétion fait reculer le droit des animaux dans notre pays. On apprend qu’avant la parution de ce décret, les animaux qui sont utilisés pour des expériences en laboratoire doivent avoir été élevés à cette fin et provenir d’éleveurs et de fournisseurs agréés. Mais le décret permet des dérogations, notamment lorsque la production devient insuffisante ou qu’elle ne convient pas au besoin du projet. Malheureusement, cette disposition a été supprimée dans le nouveau décret.

De nouvelles règles

Du fait de la suppression de ce passage dans le nouveau décret, les particuliers obtiennent une autorisation tacite de vendre leurs animaux à des laboratoires. Selon les défenseurs des animaux, ce décret est opposé à la directive 2010/63/UE de l’Union européenne encadrant la provenance des animaux promis à l’expérimentation. Sans parler que la plupart des Français sont totalement opposés à cette idée.

Malheureusement, ce décret pourrait encourager le trafic de chiens volés. En effet, de nombreux chiens sont volés à leur maître pour être revendus à des laboratoires. Ce phénomène était mois observable mais avec ce décret, il pourrait repartir à la hausse. Il faut impérativement s’opposer à ce décret pour défendre les animaux !

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


3 Commentaires

  1. Comme d’habitude les politiques font leur coup bas en douce, Ce décret va entraîner des exactions envers nos amis les animaux. Cela me rend triste, de constater que l’on fait marche arrière aux dépends de ceux qui ne peuvent pas ce défendre de cette barbarie,
    La cupidité des hommes entraînent notre planète et les espèces animales et végétals à notre perte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici