fbpx
Accueil Développement durable Australie : ils inventent une bière écologique à base d’algues !

Australie : ils inventent une bière écologique à base d’algues !

0
25
La bière à base d'algues de Young Henrys - Crédits photo : ABC News Australia

Les ressources de notre planète s’amenuisent, le sol devient plus pauvre et donc logiquement moins fertile. Du coup, nous devons réinventer notre manière de produire, de consommer, en somme, de vivre. Or certaines choses font partie de notre quotidien (du moins pour la plupart d’entre-nous). Notamment la bière, qui aide à oublier ses soucies ou à agrémenter une soirée entre amis. Du coup comment produire de la bière sans pour autant polluer la planète ? En Australie, des brasseurs ont trouvé une solution inédite et atypique : la bière écologique à base d’algues !

La fabrication de bière, un processus polluant et peu écologique

L’industrie de la bière est une grande source de pollution. En effet, lorsqu’on y pense de plus près on voit la quantité astronomique d’emballages plastiques émis par cette industrie. Et qui finit par se retrouver dans nos océans et cours d’eau. Pourtant, le processus de fabrication même de la bière est hautement polluant.

De la bière Carlsberg, le brasseur danois de renommée mondiale – Crédits photo : Flickr

Comme l’explique en effet la chaîne locale ABC News à ce sujet, deux jours sont nécessaires pour qu’un arbre absorbe les émissions de gaz à effet de serre produites pour la fabrication d’un seul pack de de 6 bières.

C’est dire combien de temps il faudrait pour que les millions de packs de bière produits chaque jour par Carlsberg, Heineken, Becks, Kronenbourg pour ne citer que ceux-là, soient assimilés par les plantes. On doit donc repenser notre manière de fabriquer de la bière.

C’est ce qu’on réussi à réaliser des brasseurs australiens, qui en plus ont quasiment livré gratuitement leur technique de brassage.

Une bière à base d’algues

Située à Newtown dans l’Etat de la Nouvelle-Galles du Sud, la brasserie Young Henrys a décidé de tout miser sur les algues. Cette idée leur est venue du fait de la capacité d’absorption du CO² par les algues. Celles-ci absorbent en effet jusqu’à 6 fois plus de gaz carbonique en produisant 4 fois plus d’oxygène que les plantes normales.

La bière à base d’algues de Young Henrys – Crédits photo : YouTube

Grâce aux algues utilisés ici comme ferments, la production de la bière Young Henrys produit un bilan carbone neutre. Mieux, la brasserie produit même de l’oxygène en plus.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici