Il n’existe probablement qu’un seul pays aussi climatosceptique que la Chine et c’est son rival commercial, économique et technologique, les Etats-Unis d’Amérique. Alors qu’on aurait pensé un seul instant au vu des mesures prises par le pouvoir administratif sous Obama pour vulgariser la voiture électrique que la mayonnaise prendrait. Le pays de l’Oncle Sam a littéralement vomi la voiture zéro émission et les constructeurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de ce marché.

La voiture électrique n’est pas la bienvenue aux Etats-Unis

Alors que le principal constructeur automobile 100 % électrique est américain, notamment Tesla, il semblerait que la sauce peine à prendre aux USA pour les autres marques automobiles.

Une Cadillac Escalade – Crédits photo : Piqsels via Amerika Sekrit

En effet, aussi bien Honda que BMW ou leurs concurrents se retrouvent face à un mur presque infranchissable chez l’Oncle Sam, où tout est fait pour ralentir voir stopper la prolifération des voitures électriques. Pour rappel, Tesla a franchi le cap du million de voitures vendues à travers le monde. La part de marché du géant californien est de près de 4 % du parc auto mondial. Malheureusement, le plus gros de son chiffre d’affaires est réalisé hors de ses frontières nationales. Principalement en Europe et en Asie.

Les américains pas prêts pour les voitures électriques

Nonobstant le fait que les Etats-Unis jouissent à ce jour du réseau se bornes de recharges le plus dense du monde, les Américains n’ont apparemment pas l’intention de laisser leurs vieux véhicules à moteurs thermiques. On compte pas moins de 3 500 bornes de recharge ultra-rapides disséminées dans 42 états.

Voitures électriques en cours de recharge, connectées à des bornes électriques – Crédits photo : L’internaute

Et cette donnée les marques automobiles l’ont saisie. Ce qui explique les désistements en cascade dans un pays où le marché semble pourtant propice à la voiture électrique. Les réseaux de distribution de voitures électriques ont décidé pour la plupart de stopper la commercialisation de ces modèles qui ne trouvent pas preneurs.

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici