Vous pensez bien faire au quotidien en recyclant tous vos objets ? Vous pensez tout savoir sur l’environnement, le respect de celui-ci ou sa préservation ? Vous êtes peut-être dans le faux. Voici du coup 7 gestes que vous pratiquez chaque jour en pensant faire du bien à l’environnement, mais qui sont parfaitement inutiles ou dénués du sens que vous leur donnez.

#6. Pour économiser mon chauffage, je garde les fenêtres fermées

En suivant la logique humaine, cette croyance populaire tient la route. Cependant, si l’on s’en tient uniquement aux faits et vérités scientifiques, il est clair que c’est un très mauvais calcul aussi bien pour votre maison que votre santé, et enfin pour l’environnement.

Des fenêtres fermées – Crédits photo : Pixabay

En effet le fait de rester calfeutré dans votre maison en hiver n’aide absolument pas à réduire la facture du chauffage. D’après l’ADEME, il faut aérer les pièces de la maison afin de réduire la prolifération de germes, afin de renouveler l’air ambiant et éviter la pollution de cet air et donc de notre organisme. De même, cette aération réduit drastiquement le taux d’humidité de la maison et participe donc au maintien de qualité de votre maison et à son rendement énergétique.

Faites du coup attention et prenez désormais soin d’aérer 10 minutes par jour chaque pièce de la maison. Pour votre bien comme celui de la planète.

#7. Le brûlage de feuilles mortes

Là aussi, il s’agit d’une croyance populaire très répandue dans notre société. En aucun cas cependant, le brûlage des feuilles mortes ne participe à la protection de l’environnement.

Vous devez savoir que le brûlage des déchets verts est strictement prohibé désormais par la loi depuis 2011. Vous vous exposez à une amende de 450 euros si vous vous faites prendre. Et de plus, le faire participe également à la pollution puisque la réaction qui abouti à la production du feu qui brûle ces feuilles mortes génère d’importantes quantités de gaz toxiques et nocifs pour l’environnement.

Des feuilles mortes – Crédits photo : Pixabay

Notamment des oxydes d’azote, du monoxyde de carbone, des hydrocarbures aromatiques polycycliques et des composés organiques volatils.

Source :

Consoglobe

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici