Vous pensez bien faire au quotidien en recyclant tous vos objets ? Vous pensez tout savoir sur l’environnement, le respect de celui-ci ou sa préservation ? Vous êtes peut-être dans le faux. Voici du coup 7 gestes que vous pratiquez chaque jour en pensant faire du bien à l’environnement, mais qui sont parfaitement inutiles ou dénués du sens que vous leur donnez.

#4. Désormais mes appareils électroniques seront éco-responsables

Avec les différents scandales auxquels a fait face l’industrie électronique et de la high-tech, des alternatives plus durables ont émergé ici et là. Vantant notamment le fait que leur fabrication respecte un circuit vert, qui consomme moins d’énergie et de ressources… en fait il n’en est rien. Puisque ce n’est pas le fait de vous passer d’un iPhone ou d’un Huawei X ou Y qui fait de vous un acteur du développement durable.

Le Fairphone 2 – Crédits photo : Wikimédia Commons

Bien que ces initiatives, et en parlant de celles-là on pense notamment à Fairphone, soient louables, il n’en demeure pas moins qu’elles polluent autant que le circuit classique. Tout appareil électronique pollue le plus lors de son processus de fabrication et celui de son recyclage.

Du coup, plutôt que d’opter pour des produits vendant un rêve peu réaliste préférez opter pour ceux qui vous garantissent non seulement une longue durée d’utilisabilité, mais également un prix juste. De plus l’alternative des smartphones reconditionnés est également l’une des voies royales pour consommer techno tout en étant écolo. Faites votre choix parmi les acteurs pléthoriques que compte la France.

#5. Les sacs biodégradables, je les utilise et les jette si je veux

Le fait que la France ait décidé d’interdire l’usage des sacs plastiques jetables, les biodégradables ou biosourcés sont devenus la norme dans l’Hexagone. Or bien souvent les consommateurs se trompent au sujet de ces plastiques nouveaux qui sont tout sauf exempts de tout reproche sur le plan environnemental.

En effet, alors que nous sommes 8 milliards et quelques millions d’habitants sur la planète, on a déjà du mal à manger à notre faim. En Afrique notamment des millions de personnes meurent chaque jour de famine.

Du plastique biodégradable – Crédits photo : Pixabay

Les sacs biodégradables sont en effet à même de se dissoudre sans grande peine dans l’environnement mais leur processus de fabrication consomme énormément d’énergie et des denrées alimentaires, notamment du maïs, qui auraient pu être consommées par des humains.

Source :

Consoglobe

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici