fbpx
Accueil Développement durable Comment combattre l’humidité à la maison ? (Partie 2)

Comment combattre l’humidité à la maison ? (Partie 2)

0
104
De l'humidité - Crédits photo : Pixabay

L’humidité est l’une des entités néfastes avec lesquelles il faut dealer durant deux saisons : l’hiver et le printemps. A l’origine de nombreuses maladies respiratoires et également de dégâts considérables à la maison, l’humidité est tout sauf l’ami de l’Homme. Du coup, comment combattre l’humidité à la maison ? Voici nos différentes astuces à ce sujet !

Renouveler l’air des pièces

Beaucoup sont ceux qui pensent bien faire en maintenant fermées les portes des pièces à la maison. Pourtant, vous devez savoir que l’humidité s’installe dans les pièces où l’air est peu ou mal recyclé. Du coup, aérez régulièrement vos pièces à la maison et vous augmentez les chances d’y bannir l’humidité.

Crédits photo : MichaelDBeckwith via NeedPix

En règle générale, il est recommandé d’octroyer 10 minutes d’aération à chaque pièce par jour. De plus, outre la suppression de l’humidité cette pratique a pour effet d’aider à lutter contre les mauvaises odeurs.

Optez pour un absorbeur d’air

L’autre option pour réduire ou endiguer l’humidité à la maison consiste tout simplement à installer dans les pièces les plus humides de la maison un absorbeur d’air.

Pour ce faire prenez simplement une bidon que vous couperez en deux. Ensuite, la partie comportant le goulot sera remplie d’argile + du gros sel, puis retournée puis disposée tel un entonnoir dans la partie basse restante du bidon. Après quoi il suffira d’observer l’ensemble absorber l’humidité et la transformer en gouttes d’eau qui seront collectées dans la partie basse qui jouera ici le rôle de récipient.

Des plantes gourmandes en humidité

La dernière astuce que nous évoquerons ici consiste en l’installation dans votre maison de plantes gourmandes en humidité.

Un Tallindsia – Crédits photo : Flickr

C’est le cas notamment de l’épiphyllum, de  fougère tropicale d’intérieur, de l’orchidée, le nephrolepis et du tillandsia. Ces plantes ont la particularité d’évoluer sans terre, car se nourrissant exclusivement par ses feuilles.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici