L’année 2019 fut la plus chaude jamais enregistrée depuis que les relevés météo sont effectués. Mais cette vague de chaleur a disproportionnellement touché la planète. Tandis que certaines zones comme l’Europe connaissaient des températures de l’ordre de 35 degrés à l’ombre, en Inde on culminait aisément à 55 degrés. Et ceci favorise l’avancée du désert. Un gourou indien a pris l’initiative de ralentir l’avancée du désert plantant 114 millions d’arbres. On vous explique.

Un gourou monte au créneau contre le changement climatique

Le maître Sadhguru est un gourou comme on en fait plus en Inde. Très concerné par l’avenir de l’humanité, le devenir des indiens et de son pays, ce dernier semble très impliqué dans les questions climatiques. Et cela peut aisément se comprendre, quand on se souvient que l’Inde est l’un des pays les plus pollués du monde.

Mais surtout l’un des plus chauds du globe. Dans sa lutte, le maître Sadhguru traîne avec lui des bénévoles qui œuvrent à l’avancement de son projet visant à reverdir sa nation. Dans l’immédiat son projet premier est de planter dans les semaines à venir 125 millions d’arbres.

Son projet vise dans un premier temps à reverdir la région du Tamil Nadu. Située au Sud de l’Inde, elle fait partie des plus touchées par les typhons qui balaient cette région du monde.

Le principal temple de la région du Tamil Nadu – Crédits photo : Pixabay

De nombreuses catastrophes naturelles y sont également répertoriées chaque année. A ce jour la fondation créer par le maître Sadhguru a d’ores et déjà fait planter 25 millions d’arbres.

Au-delà du reboisement

Outre le reboisement du Tamil Nadu, le projet de Sadhguru vise également à y développer l’élevage et la culture de céréales. De même que celle des plantes médicinales qui aideront à soigner des populations non à même de se procurer des médicaments modernes issus de l’industrie pharmaceutique.

Source :

Neozone

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici