L’électronique et la high-tech polluent tout aussi bien que la conduite automobile ou les activités humaines. Si vous en doutiez encore, faites une recherche rapide sur l’impact de la navigation Web sur la planète. Ou il peut être plus simple de poser la question directement aux salariés de Google, dont une certaine frange vient d’envoyer un message à la direction du moteur de recherche lui demandant d’atteindre la neutralité carbone. Au total 1 000 employés de Google ont écrit à leur directorat.

Les employés de Google veulent une neutralité carbone au sein de leur entreprise

Parce que la recherche en ligne sur Google ou tout autre moteur de recherche génère une certaine quantité de gaz à effet de serre, les employés de Google ont eu la formidable idée de demander à leur direction d’atteindre la neutralité carbone.

Une ferme solaire appartenant à Google – Crédits photo : Flickr

Pour rappel, Google ce n’est pas que le moteur de recherche désormais. Il y a également YouTube, Android, les diverses applications de la plateforme ou les tentacules empiriques tels que Gmail et consort. Et tout ça forcément au quotidien, ça produit du CO2. Dont ne veulent plus les employés du groupe. Du moins 1 000 courageux d’entre-eux.

Google vers plus d’éthique liée au climat ?

Bien que Google n’ait pour l’heure donné aucune réponse, on peut aisément comprendre la démarche de ses salariés, qui réclament plus d’éthique de la part de la firme, quant à sa gestion de sa dette carbone.

Depuis 2007 la firme compense ses émissions à coup de rachats de sites de production d’énergie propre. Notamment en Chine où la firme possède déjà des dizaines de parcs solaires et éoliens. Seul bémol, Google n’est que très présent en Chine. Son moteur de recherche y est presque banni et de plus Android est tout bonnement presque inexistant.

Source :

Science Post

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici