Accueil Innovation & Transport France : les premiers bus à hydrogène entrent en service en Île-de-France

France : les premiers bus à hydrogène entrent en service en Île-de-France

Le bus à hydrogène de l'Île-de-France - Crédits photo : Twitter

L’avenir de la mobilité en masse de nos grandes passera peut-être par l’hydrogène. C’est ce qui motive les pouvoirs publics à investir massivement dans ces moyens de locomotion dont la première ligne d’exploitation commerciale vient de voir le jour en France. Notamment dans la région Île-de-France. La présidente de la Région capitale, Valérie Pécresse, est venue en personne inaugurer les premiers bus à hydrogène publics français.

L’Île-de-France se dote de ses premiers bus à hydrogène

Inaugurés le 12 septembre dernier par Valérie Pécresse elle-même, la région Île-de-France voit entrer en service deux bus à hydrogènes qui assureront la relation de la ligne 264 entre les deux communes des Yvelines. Soit un trajet long de 12,5 kilomètres avec 3 arrêts.

Cette relation est quotidiennement empruntée par plus de 50 000 usagers. Parmi lesquels ceux contraints d’user de véhicules thermiques pour se rendre au travail, voyager ou tout simplement rallier la capitale Paris. L’introduction de ces bus est donc un petit coup de pouce au développement des moyens de transport zéro émission dans la zone.

C’est ‘l’Europe qui gagne

Les bus mis en service en France sont de fabrication belge. C’est en effet la société Van Hool, basée en Belgique qui a été sélectionnée lors de l’appel d’offre.

Plus économiquement viables que des bus électriques

Bien que les bus à hydrogène soient si bien accueillis en France, c’est surtout leur réel plus-value sur les bus électriques qui a poussé vers ce choix.

Station de recharge du bus à hydrogène de l’Île-de-France – Crédits photo : Twitter

En effet, à capacité et chargement égal le bus à hydrogène dispose d’une plus large autonomie que le bus à hydrogène. Notamment grâce à un réservoir capable d’acceuillir jusqu’à 39 kg d’hydrogène. Ainsi son constructeur prédit 300 km de route. De plus le temps de rechargement de ce type de bus est estimé à moins de 15 minutes. Contre plus de 5 heures en temps normal pour un bus électrique.

Les régions Pas-de-Calais et la ville de Pau devraient être les prochaines à voir débarquer le bus à hydrogène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here