Accueil Société / Mondialisation 72 % des Français ont pris conscience de la problématique environnementale

72 % des Français ont pris conscience de la problématique environnementale

Pixabay - photoshopper24

C’est une bonne nouvelle. En tout cas pour l’avenir de notre Planète ! En effet, les problématiques environnementales intéressent de plus en plus les Français. Il semble que 72 % de la population soit maintenant sensibles à l’avenir de la Terre. C’est un chiffre qui augmente !

De nouvelles problématiques

Les questions environnementales ne passionnent pas les foules. Du moins, jusqu’à présent ! Car il semble que la prise de conscience ait enfin démarré ! En effet, les trois quarts de la population française serait intéressée par l’environnement et les enjeux écologiques. Et ce sont les jeunes entre 18 et 24 ans qui y sont le plus sensible. On parle en effet de 90 % de cette tranche de population.

Et cette prise de conscience s’accompagne de nouveaux gestes. Le stade de la prise de conscience est dépassé puisque que 50 % des Français estime modifier son comportement pour préserver la Terre et les générations futures. Ils sont d’ailleurs plutôt optimistes, estimant qu’il n’est pas encore trop tard pour agir. 53 % des personnes interrogées veulent faire des efforts sur les transports, et privilégient les déplacements propres et notamment le train.

Des enjeux importants

Cependant, les enjeux écologiques intéressent les Français mais ces derniers ne sont pas prêts à sacrifier leur pouvoir d’achat pour la bonne cause. Globalement, les hommes et les femmes ont conscience de la problématique et sont prêts à faire des efforts, à condition que ça ne leur coûte rien. Ce qui est bien évidemment difficile à mettre en place !

Les Français ne sont notamment pas prêts à voir les impôts augmenter pur le bien de la Planète. La plupart des sondés avouent qu’ils voteront davantage pour un candidat qui diminue les impôts que pour un candidat qui agisse pour le bien de la Planète. On sent donc qu’il y a du progrès mais que la marche est encore longue. Cela dit, saluons cette prise de conscience car c’est déjà un bon début !

Source :

L'Est Eclair

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here