Accueil Énergie solaire Cameroun : projet de construction de 2 centrales solaires photovoltaïques

Cameroun : projet de construction de 2 centrales solaires photovoltaïques

57
Une centrale solaire - Crédits photo : Pixabay

Les pays du tiers monde sont les plus favorisés en matière ce climat, mais ils sont hélas ceux qui exploitent le moins cette clémence des températures. De plus, avec un aussi faible taux d’électrisation, le continent africain est le plus en retard dans le domaine. Le Cameroun vient d’annoncer un ambitieux projet de construction de deux centrales solaires photovoltaïques dans son septentrion. L’objectif visé est de produire 49 GWh d’électricité par an.

Un pays au bord de l’agonie en matière d’électricité

En Afrique, seules deux sources de production énergétique sont répandues : l’hydroélectricité et le charbon. Dans une moindre mesure le pétrole est également utilisé, même si cette pratique est cantonnée à certaines nations uniquement. Or dans le cas du Cameroun un pays d’Afrique Centrale, la vétusté des infrastructures ne cesse chaque jour de montrer les limites de son réseau électrique.

Délestages intempestifs, coupures inopinées mais surtout pannes géantes sont le quotidien des populations. Au moment d’écrire ces mots, la capitale Yaoundé est plongée dans l’obscurité totale depuis plus d’une semaine. En cause, une centrale de transformation électrique en panne. D’où l’urgence de la mise en place de sources nouvelles de production de cette denrée rare. L’entreprise en charge de l’exploitation du réseau électrique au Cameroun (d’origine britannique) a annoncé un accord de partenariat avec un consortium spécialisé dans le développement des énergies renouvelables comportant les firmes Scatec Solar, Izuba Energy Sphinx Energy.

Une centrale solaire – Crédits photo : Flickr

Le but est de construire dans la partie septentrionale du Cameroun deux centrales solaires photovoltaïques afin de suppléer l’offre électrique du pays.

Deux centrales solaires dans le nord du Cameroun

La construction desdites centrales devrait débuter dans les jours à venir et mobiliser l’équivalent de 22 millions d’euros. La première d’une capacité de 25 MWc, et la seconde de 10 MWc. Leur mise en service serait fixée à début 2020 et le plan prédit par les associés instruit une production annuelle de 49 GWh d’électricité. Pour rappel il s’agit du premier projet de ce type au Cameroun.