Accueil Energie & Transport Royaume-Uni : les trains rouleront désormais à l’énergie solaire !

Royaume-Uni : les trains rouleront désormais à l’énergie solaire !

Un train britannique - Crédits photo : Flickr

La Grande-Bretagne devient le premier pays d’Europe (tant qu’elle y est encore) à électrifier ses voies ferrées à l’énergie solaire. Ce vaste chantier fut le dernier projet déposé au Parlement britannique par Theresa May, l’ex-Première Ministre du Royaume-Uni.

Theresa May pour un avenir vert en Grande-Bretagne

Peu avant sa destitution en tant que première Ministre du Royaume-Uni, Theresa May avait déposé un projet de loi finalement adopté, visant à faire de son pays un exemple en matière de développement durable et de respect de l’environnement, d’ici l’horizon 2050.

Westminster, le siège du Parlement Britannique – Crédits photo : Flickr

Concrètement le projet de loi engageait le Royaume-Uni à tenir l’objectif zéro émission de gaz à effet de serre d’ici là. Parmi les axes étudiés pour réduire les émissions britanniques, figurait notamment un pan ferroviaire qui contraignait le réseau ferré britannique à adopter un mode plus écologique de production énergétique.

La gare d’Aldershot comme gare test

La ville d’Aldershot ne compte que 40 000 habitants, mais sa gare est l’un des points de passage qui ouvre les contrées du Sud de l’Angleterre au reste du monde, par voie ferrée. Du coup le trafic y est suffisamment dense, au point de générer une part non négligeable de gaz d’échappement susceptibles de polluer les environs.

Première à s’arrimer à la nouvelle donne de l’alimentation des transports ferroviaires de Grande-Bretagne, cette gare vient en effet de se munir de 135 panneaux solaires. Ceux-ci sont sensés produire l’énergie utilisée pour propulser les trains faisant escale dans cette gare. Disposés sur un terrain vague situé non loin de l’enceinte de la gare, l’énergie produite par ces panneaux électrifiera les voies ferrées sur lesquelles transitent les trains.

Le cap déjà fixé

Si la station d’Aldershot est pour l’heure la station pilote de ce vaste projet co-financé par le gouvernement britannique (via le ministère des transports) et Innovate UK, l’ambition cachée derrière cette phase de test est bien plus grande. La Grande-Bretagne vise à électrifier au solaire l’intégralité de sa flotte de trains, si l’essai est transformé.

Source :

Neozone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here