Accueil Innovation & Transport Vols domestiques : les billets d’avions internes taxés dès 2020

Vols domestiques : les billets d’avions internes taxés dès 2020

Un avion de la compagnie Air France KLM - Crédits photo : Flickr

L’administration française vient d’entériner la mise en application d’une promesse de campagne du candidat Macron, qui consistait à l’époque en la mise en place d’un comité de vigilance écologique. Ce dernier désormais effectif, vient de rendre la première copie de son sujet sur le climat. Cette mesure aboutit à la création d’une nouvelle taxe sur les titres de transports des vols internes ou domestiques. Rallier Marseille depuis Paris en avion risque de devenir un peu plus coûteux dès 2020.

La France lance une écotaxe sur les titres de transport ferroviaire

C’est un plat hautement chaud qu’a servi en séance plénière la semaine dernière le ministre de l’écologie à l’Assemblée Nationale. Ce dernier a en effet entériné la mise en place d’une écotaxe, qui selon ses dires servira à démarrer des travaux de construction d’infrastructures de transport plus respectueuses de l’environnement.

D’après ses savants calculs l’écotaxe sur les titres de transport de l’aviation domestique devrait rapporter chaque année 182 millions d’euros à l’état. Soit de quoi financer des projets de construction ou de recherche. Comme des autoroutes solaires ou à induction par exemple. Cette écotaxe pourrait le titre de transport de 1,50 à 19 euros.

L’écotaxe oui, mais des solutions plus viables aussi avant tout

Outre l’instauration d’une écotaxe, François de Rugy souhaiterait également réfléchir à ses solutions viables en vue de réduire la pollution liée aux transports. Le ministre a en effet pris l’exemple d’un vol Paris – Nantes qui d’ordinaire ne dure qu’une heure. Cependant, du fait de l’embarquement et du débarquement des passagers et colis, ce dernier fait peut aisément faire plus de 3 heures. Tandis que le même trajet par train ne dure que 2 heures.

Il souhaiterait dès lors faciliter la mise en application d’un système visant à supprimer les vols qui pouvaient être assurés par le transport ferroviaire, en moins de temps. Pour rappel le train est de loin moins polluant que l’avion.

Source :

Neozone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here