Quels matériaux naturels choisir pour la revêtement et l’isolation de son toit ?

243
Le toit d'une maison - Crédits photo : PxHere

L’été est bien souvent la saison durant laquelle des travaux sont menés à la maison. Si vous aussi avez décidé de refaire votre toit, mais ne savez pas quels matériaux utiliser pour le faire tout en respectant la nature, voici quelques astuces qui pourraient bien vous aider. Il s’agit d’une petite compilation des matériaux naturels les plus recommandés et accessibles pour le revêtement et l’isolation de votre toit.

Les matériaux naturels de revêtement pour le toit de ma maison

Nous nous intéresserons ici à trois matériaux 100 % naturels et qui ont déjà eu à faire leur preuves par le passé. Il s’agit notamment des bardeaux de bois, de l’ardoise naturelle et des tuiles en terre cuite.

Comme on peut le constater tous trois ont la particularité d’être 100 % naturels et donc biodégradables aisément dans la nature. Mais ce n’est pas tout. Tous trois ont un usage similaire mais seront surtout choisis en fonction de votre affinité pour l’un ou l’autre de ces matériaux.

L’isolation d’un toit de maison – Crédits photo : Pixabay

Au rayon des inconvénients cependant, les bardeaux de bois ont une durée de vie limitée et demanderont donc un entretien régulier. De leur côté les tuiles en terre cuite sont durables sur le temps, mais fragiles et de plus, coûteuses. Enfin, l’ardoise est sans aucun doute le matériau le plus durable pour le revêtement de son toit. Elle est capable de durer 100 ans sans entretien sur un toit si elle est correctement appliquée.

De plus, elle offre en plus de cela un rapport qualité-prix quasi-imbattable face aux deux autres matériaux.

Les matériaux naturels d’isolation pour le toit de ma maison

Une bonne isolation est un excellent moyen de réduire sa consommation énergétique et donc sa facture de chauffage. Et pour ce faire, nous vous recommanderons quatre matériaux naturels là aussi. Il s’agit de la laine de verre, la laine de roche, le chanvre, ouate de cellulose ou la métisse