Accueil Développement durable Économies d’eau en France : le plan du gouvernement

Économies d’eau en France : le plan du gouvernement

298
Crédit photo : Jong Marshes - Unsplash

Le ministère de la Transition écologique et le gouvernement souhaitent inciter les Français à consommer moins d’eau. Pour cela, un plan a été dévoilé en début de semaine.

Des mesures pour mieux gérer les ressources

Faire payer les gros consommateurs : voici l’idée générale des mesures présentées par le gouvernement afin de préserver les ressources du pays. Le but est d’éviter au maximum le gaspillage. Pour le ministre de la Transition écologique, l’eau est une des priorités dans l’action écologique du pays.

Faire payer les gros consommateurs – Crédit photo : Mrijn Photography – Unsplash

Pour limiter et faire baisser la consommation des Français, le gouvernement veut inciter les collectivités à moduler la tarification de l’eau. Et ce, dans le but de faire payer les gros consommateurs, comme les propriétaires de maisons avec piscine, notamment. Par « gros consommateurs », le gouvernement entend donc : « consommateurs avec des besoins excédants les usages normaux ».

Utiliser les eaux de pluie et usées

D’autre part, le gouvernement se montre très ambitieux, puisqu’il souhaite tripler les volumes d’eau dite « non conventionnelle » d’ici 2025. Il s’agit de l’eau utilisée pour des usages qui ne nécessitent pas d’eau potable comme l’arrosage des jardins et espaces verts, par exemple. En Europe, il s’agit d’une pratique courante. Pourtant, dans ce domaine, la France est encore à la traîne.

eau
Utiliser les eaux de pluie pour arroser les jardins – Crédit photo : Veronica Reverse – Unsplash

Le plan de gouvernement implique quelques autres mesures qui visent à protéger les sites de captage (lacs, retenues ou nappes phréatiques) et à préserver les rivières. Et ce, dans le but de garantir la qualité de l’eau aux consommateurs. Enfin, ministère de la Transition écologique aimerait faire baisser la consommation de 25 % en 15 ans, et de 10 % d’ici 2025. Il souhaite ainsi préparer les Français à un avenir où l’eau serait moins abondante qu’aujourd’hui. En effet, au cours des cinquante prochaines années, le débit moyen des cours d’eau devrait baisser de 10 à 40 %.

Source :

francetvinfo