Accueil Société / Mondialisation Facebook souhaite offrir une adresse postale à chaque humain

Facebook souhaite offrir une adresse postale à chaque humain

Une boite postale physique - Crédits photo : Wikipédia

Facebook est devenu en l’espace d’une décennie l’une des firmes les plus prolifiques du monde avec une valeur estimée à ce jour à plus de 80 milliards de dollars. Après avoir réinventé la manière dont les humains communiquent et interagissent entre eux Facebook s’apprête à révolutionner l’indexation des habitations en créant des domiciles virtuels à plus de 4 milliards de Terriens. En somme Facebook souhait offrir une adresse postale à chaque humain.

Facebook veut lutter contre les inégalités sociales

Le groupe Facebook pèse des milliards et a basé son système de fonctionnement sur l’appât du gain. Ce qui pousse le réseau social à développer chaque jour de nouvelles techniques de ciblage publicitaire, dans l’optique d’accroître ses revenus. Alors penser Facebook en sauveur d’humanité sonne mal dans la mesure où la firme a montré à de nombreuses reprises plus être intéressée par son sort en bourse que par les données personnelles de ses milliards d’utilisateurs.

Pourtant le concept même de la prochaine révolution en marche chez Facebook est plutôt bien pensé. En effet, seule une moitié des habitants de la Terre jouissent aujourd’hui d’une adresse en bonne et due forme.

Facebook – Crédits photo : Unsplash

Une adresse peut s’avérer hautement utile et bien plus qu’on ne pourrait le penser. Notamment pour les démarches administratives, les soins ou livraisons de ses achats et même de courrier (oui on utilise encore du courrier papier en 2019). Pour ne citer que ces exemples.

Comment Facebook compte offrir une adresse à 4 milliards de Terriens ?

Le groupe vient de breveter une technologie mise au point en collaboration avec des chercheurs du MIT. Dans les faits Facebook garde jalousement le secret de sa nouvelle technologie, mais explique qu’elle serait en mesure grâce à la puissance d’un supercalculateur et l’assistance d’une intelligence artificielle, d’analyser les images satellites de notre planète ainsi que la topologie des régions.

Une fois la cartographie des zones faiblement industrialisées ou prises en compte dans les tracés de Google Maps effective, un algorithme extraira ensuite les différentes routes (bitumées ou non) en vue de créer un réseau de segments au sein desquels sont implantés des logements.

Il suffira ensuite d’attribuer à chaque logement un code que garde secret Facebook pour l’instant.

Source :

Citizen Post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here