La problématique des déchets générés par l’Homme ne cesse de préoccuper, à une époque où du fait des million de tonnes de CO2 que nous déversons dans la nature, les glaciers sont susceptibles de disparaître d’ici l’an 2300. Les initiatiaves communautaires de développement durable sont de plus en plus nombreuses pour essayer d’endiguer ce phénomène, notamment en Inde où le Sikkin a été nommé il y a quelques jours le premier état 100 % bio du globe. Le village de Kamikatsu au Japon s’inscrirait dans cette lancée puisque lui vise le zéro décher d’ici 2020.

Un village où rien ne se jette ou ne se perd, tout se transforme

Situé à 450 km de Tokyo, ce petit village de pratiquement 2 000 âmes est en passe de donner une réelle leçon de volonté et de travail collectif aux habitants des pays où la surconsommation est le maitre mot.

Contrainte au début des années 2000 de fermer son principal incinérateur à déchets du fait du dépassement des seuils de pollution, le village a été contraint d’effectuer un virage écologique forcé. Il leur revenait d’une part trop cher de faire brûler leurs déchets par les villes voisines, et encore plus cher d’installer un nouvel incinérateur aux normes. la seule solution était le recyclage, qui a fini par devenir la religion de tous les habitants de cette petite bourgade nippone.

Une vue sur Kamikatsu, la première ville zéro déchet du Japon – Crédits photo : YouTube

Désormais on ne brûle plus mais on recycle tout à Kamikatsu, rien ne se jette ou ne se perd, tout se transforme ou est réutilisé.

Des déchets toujours plus recyclés à Kamikatsu

Tandis qu’en 2017 286 tonnes, soit 80 % des déchets du petit village étaient recyclés, ses habitants ont fixé un ambitieux objectif zéro déchet à l’horizon 2020. Pour y parvenir ils ont notamment fermé le service de ramassage des ordures, les villageois déposent eux-mêmes leurs déchets au centre de collecte communautaire aménagé dans un parterre de 40 containers.

Ces derniers sont ensuite triés puis recyclés ou réutilisés en fonction des besoins des habitants.

Source :

Phys.org

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici