Accueil Pollution Le métro de Paris se dote de purificateurs d’air, les passagers respireront...

Le métro de Paris se dote de purificateurs d’air, les passagers respireront mieux

Le métro parisien - Crédits photo : Pixabay

Si l’air des grandes villes est vicié et chargé de particules nocives pour la santé, la situation est davantage alarmante en ce qui concerne ses basfonds. Notamment le métro de la ville de Paris, qui est d’après les scientifiques et mesures prises sur place 15 fois plus pollué que la ville en elle-même. Dans l’optique d’améliorer la qualité de l’air que respirent les voyageurs le métro de Paris vient d’y installer des purificateurs d’air.

Le métro plus pollué que la ville de Paris

La capitale française serait-elle devenue l’épicentre de la pollution en Europe ? Si aucune donnée métrique ne permet de l’affirmer, nous savons tout de même que respirer son air semble moins dangereux pour la santé que de respirer celui contenu dans le métro. En effet, le métro de la ville Lumière véhicule un air 15 fois plus vicié que celui du centre parisien.

Et la société d’exploitation de ce métro a décidé de s’allier à la compagnie Suez, afin de développer des solutions novatrices en vue de réduire cette pollution dans les stations de métro de Paris. Ce partenariat s’est soldé par le développement d’un purificateur d’air d’un genre un peu particulier. Pour l’heure seules deux stations ont reçu leurs purificateurs d’air, notamment celles d’Auber et d’Alexandre-Dumas, sur la ligne 2.

De l’air plus pur grâce à Suez

Les dispositifs installés dans les stations sus-citées seront chacun capable de purifier une quantité de 7 500 m3 d’air par heure. Ils se servent d’un système de purification d’air par ionisation positive.

Système de purification d’air de Suez – Crédits photo : Suez via Air Liquide

Concrètement l’air ambiant pollué et donc chargé en particules fines pénètre dans le purificateur qui active un champ magnétique chargé en ions positifs. Celles-ci captent les particules fines qui sont ensuite collectées dans un tambour prévu à cet effet. A l’autre bout du purificateur émerge un tuyau véhiculant l’air désormais pur à l’extérieur.

Source :

WeDemain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here