Accueil Alimentation Carences alimentaires : apprenez à les repérer et à les combler

Carences alimentaires : apprenez à les repérer et à les combler

carences
Crédit photo : Brooke Lark - Unsplash

L’alimentation moderne peut être très déséquilibrée, notamment en raison de l’abondance de plats industriels et de produits transformés. Nous sommes susceptibles de souffrir de carences et de déficits en nutriments.

Carence et déficit, deux notions bien différentes

Il existe une grande différence entre les déficits et les carences. Le plus souvent, nous souffrons d’un déficit, et non de carences. Puisqu’en médecine, la carence possède une signification particulière, qui désigne un manque important de nutriments, et qui entraîne des symptômes spécifiques et des maladies. Une carence en vitamine C peut entraîner le scorbut, par exemple. En France, on estime que 40 % de la population manque de fer. Mais seulement 4 % de ces personnes sont carencées.

Boire de l’eau riche en magnésium — Crédit photo : Clint Mckoy – Unsplash

Boire de l’eau riche en magnésium et manger plus de légumes

Adopter une alimentation équilibrée est le meilleur moyen d’éviter les déficits et les carences. Si vous avez des crampes la nuit, et si vous vous sentez nerveux et stressé, il est possible que vous manquiez de magnésium. Buvez de l’eau qui en contient, et mangez des légumes, des céréales complètes et des noix. Le manque de vitamine D augmente les risques d’ostéoporose. Exposez-vous au soleil chaque jour, durant plusieurs dizaines de minutes. Consommez aussi du lait entier, du beurre et du poisson. La vitamine D agit sur l’humeur et le sommeil. On peut aussi en trouver dans les légumes à feuilles comme les choux, les épinards ou la salade.

Les légumes sont parfaits pour lutter contre les déficits — Crédit photo : Dan Gold – Unsplash

La vitamine B9 lutte contre le vieillissement des cellules du cerveau et elle est indispensable durant la grossesse. On lui attribue aussi un rôle préventif face aux cancers. On en trouve dans les noix, les épinards, les noisettes, le brocoli, l’asperge… Vous l’aurez compris, les légumes nous aident à combler nos besoins nutritionnels. Si vous pensez manquer d’un nutriment, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il vous prescrira les compléments alimentaires nécessaires. Évitez l’automédication, qui pourrait aggraver la situation.

Source :

francetvinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here