Accueil Innovation & Transport Pininfarina Battista : la voiture électrique qui bouffe du bitume à plus...

Pininfarina Battista : la voiture électrique qui bouffe du bitume à plus de 350 km/h

70
La Pininfarina Battista, nouvelle voiture électrique de tous les superlatifs – Crédits photo : Pininfarina

La voiture électrique est considérée par certains comme une aberration qui n’a aucun avenir.

Ceci est dû d’une part aux coûts exorbitants des voitures électriques, mais aussi leur faible autonomie. Cependant, force est de constater que de plus en plus de constructeurs automobiles se tournent vers des véhicules électriques, qui permettent de rouler sans la moindre émission de carbone. Pininfarina le célèbre carrossier Italien vient de dévoiler la Battista, sa première voiture.

Pininfarina, un carrossier qui se mue en constructeur automobile

En Italie on connait Ferrari, Alfa Romeo, Lamborghini, cependant peu nombreux sont ceux qui ont entendu parler de Pininfarina, le dénominateur commun entre ces marques automobiles. Pourtant la grande majorité des voitures écoulées par ce trio transalpin durant les 20 dernières années sont dotées d’une carrosserie signée Pininfarina.

La Pininfarina Battista, nouvelle voiture électrique de tous les superlatifs – Crédits photo : Pininfarina

Pour la première fois, Pininfarina a succombé à la tentation et a développé une voiture. Pour l’occasion le carrossier Italien a souhaité directement s’arrimer au quai de la technologie de l’heure, la voiture électrique. La Pininfarina Battista est le fruit de ce travail de longue haleine qui a été dévoilé en marge du salon automobile de Genève.

Pininfarina Battista, un bolide électrique de tous les superlatifs

Sous le capot de ce monocoque tout fait de carbone on retrouve 4 moteurs électriques répartis sur les trains arrière et avant. Ceux-ci développent une insolente puissance de 1 900 ch grâce à un couple de 2 300 nm. Grâce à une batterie de 120 kWh, la première Pininfarina est dotée d’une autonomie de 450 km et ne prendra que 10 heures pour être rechargée à 100 %.

En outre, on retrouve sous ses jantes de 21 pouces des disques de frein en carbone-céramique de 390 mm associés à des étriers à 6 pistons. Ceci dans l’optique de proposer sur un véhicule dont la vitesse de pointe est de 350 km/h, un système de freinage capable de le stopper net sur une distance de moins de 40 mètres.

Source :

The Verge