Conseils pour randonner en toute sécurité en périodes de chasse

chasse
Crédit photo : Sebastian Pociecha - Unsplash

Chaque année, de nombreux accidents surviennent en période de chasse. Les randonneurs craignent souvent d’être touchés par un tir au cours de leurs sorties. Voici quelques conseils pour randonner en sécurité.

Se renseigner sur les lieux, jours et périodes de chasse

Les faits divers dramatiques s’enchaînent et nombreuses sont les associations qui réclament une interdiction de chasse le dimanche afin de permettre à tout le monde de pratiquer des activités de loisir et des sorties en parfaite sécurité. La mesure n’est cependant pas prévue par le gouvernement, d’autant que de nombreuses chasses se déroulent sur des terrains privés.

La chasse à l’origine de nombreux accidents – Crédit photo : Rhett Noonan – Unsplash

Généralement, la période de chasse débute mi-octobre et se termine vers la moitié du mois de février. Or, il arrive que des lieux fassent l’objet de restrictions, de dérogations et donc d’exceptions. Des arrêtés municipaux peuvent aussi être pris par la mairie pour aiguiller la chasse et limiter les risques. La commune et la société de chasse locale sont à même de vous fournir les lieux précis de chasse, notamment pour la journée de votre randonnée.

Quelques conseils

Équipez-vous d’un sifflet et d’un gilet fluorescent lors de vos sorties en forêt. Si vous entendez des coups de fusil ou des chiens, signalez votre présence de manière sonore, avec votre sifflet. Portez des vêtements voyants et essayez de ne pas vous écarter des sentiers balisés. Si vous randonnez en groupe, évitez de vous arrêter dans les lieux de chasse et restez groupés.

Rendez-vous visible et faites-vous entendre – Crédit photo : Photo Nic Co Uk Nic – Unsplash

Dans les forêts publiques, la chasse est signalée par un panneau « chasse en cours ». Si vous le pouvez, évitez cet endroit. Enfin, toutes les détonations ne sont pas nécessairement des coups de fusil. Il peut aussi s’agir de canon anti-grêle, par exemple. Rappelons tout de même que la majeure partie des accidents touchent les chasseurs, même s’il faut toujours faire preuve de prudence !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here