3 règles pour éviter de polluer la montagne

35
PARTAGER
Une montagne - Crédits photo : Pixabay

L’hiver pointe encore le bout de ses flocons de neige et c’est le moment propice pour effectuer des séjours en montage en famille ou seul. Cependant, chaque année on constate avec effroi la quantité de déchets en tous genres qui sont déversés par les vacanciers dans le zones aménagées pour leur séjour. Puisque la montagne est également devenue un site où sévit une certaine pollution, voici 5 règles pour éviter d’y laisser une empreinte carbone susceptible de déséquilibrer son fragile écosystème.

#1. Trier ses déchets

Tout le monde produit des déchets, c’est un fait. L’objectif zéro déchet est difficilement atteignable même avec de la volonté. Fort de ce constat, l’une des astuces pour éviter de polluer la montagne consiste à trier ses déchets. Comme si vous le faisiez dans votre propre maison.

Cependant, ce tri se fait à deux niveaux. En aval en triant avec soin le type de produits que vous amènerez en montagne. Et en amont en triant ceux à laisser sur place et ceux à emporter pour mieux vous en débarrasser une fois de retour en ville. Seuls les déchets biologiques peuvent être laissés sur place.

Une réserve en montagne – Crédits photo : Picryl

D’autant plus que les stations de ski disposent désormais elles aussi de stations de tri plus ou moins équipées à cet effet.

#2. Se déplacer en respectant l’environnement

Pourquoi prendre votre voiture pour vous rendre à la montagne ? Cela pollue l’environnement et déleste vos poches de quelques euros pour la pompe. Préférez le covoiturage ou le train pour vous rendre à la montagne.

#3. Respecter les zones protégées

La tentation est bien trop forte en montagne d’accéder aux zones protégées ou soumises à une interdiction de pénétration. Cependant, si ces zones sont interdites d’accès au public c’est bien pour une raison particulière. Évitez donc de les souiller ou les polluer.

Source :

ConsoGlobe