Accueil Environnement Terrestre 30 multinationales s’allient pour réduire les déchets plastiques

30 multinationales s’allient pour réduire les déchets plastiques

Une mer de plastiques - Crédits photo : Pexels

2018 fût probablement l’année de l’éveil quant aux problématiques liées à l’usage du plastique dans notre environnement. Pollueur né, ce dérivé d’hydrocarbures prend plus de 400 ans à se décomposer dans la nature et les produits issus de cette décomposition sont si nocifs que leur impact sur notre planète, notre santé, sont plus que jamais au cœur de toutes les préoccupations. 30 sociétés industrielles ont décidé de s’allier afin de réduire les déchets plastiques.

Tous contre les déchets plastiques

Aussi bien issues du domaine de la pétrochimie ou du recyclage, des biens de grande consommation ou même de la recherche, ce sont au total 30 multinationales qui ont décidé de faire front commun contre les déchets plastiques.

Cette alliance a été baptisée « Alliance to end plastic waste » et rassemble des géants tels que BASF, ExxonMobil, Total (récemment encore impliqué dans un scandale en Patagonie), Dow, Veolia, Suez, Mitsui Chemicals ou LyondellBasell et Procter&Gamble.

Un océan de plastique – Crédits photo : Flickr

Tous ont en commun de produire d’astronomiques quantités de plastiques chaque année. Ce plastique est surtout utilisé pour emballer les produits que commercialisent ces géants, notamment BASF. Un plastique source de pollution à grande échelle. Il se murmure même que d’ici 2050 les océans contiendront plus de plastique que de poisson.

Une enveloppe certes élevée, mais dérisoire par rapport aux avoirs des géants du plastique

Une enveloppe de 1 milliard de dollars US a été promise par les géants ayant ratifié l’accord de la « Alliance to end plastic waste ». Enveloppe qui gonflerait jusqu’à 1,5 milliard d’ici 5 ans.

Bien qu’il s’agisse d’une importante donation pour sauver notre environnement des méfaits du plastique, une telle enveloppe semble nettement ridicule en comparaison aux avoirs de ces compagnies dont le chiffre d’affaire cumulé dépasse de loin le trillion de dollars US.

L’Alliance a annoncé vouloir travailler avant tout sur le financement de projets déjà existants plutôt que de se lancer dans une course folle à la mise en place de nouvelles initiatives pour réduire les quantités de déchets plastiques qui jonchent nos cours d’eau et rues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here