Accueil Maladies & Problèmes La vaccination au cœur des préoccupations de l’OMS en 2019

La vaccination au cœur des préoccupations de l’OMS en 2019

133
Un flacon de solution injectable - Crédits photo : Flickr

En ce début d’année l’OMS a établit la liste de dix problèmes sanitaires sur lesquels elle a l’intention de se pencher avec emphase en 2019. Utilisés surtout pour prévenir la survenue de pathologies déjà connues et dont la prévalence et l’incidence sont désormais maitrisées, les vaccins sont de plus en plus boudés par les parents. Ce qui met la santé mondiale en péril. Nous faisons le point sur une situation décriée par l’OMS.

Les 10 menaces sanitaires en 2019 selon l’OMS

Bien qu’elle ne restreigne pas cette liste à 10 pathologies, l’OMS attire cependant l’attention des gouvernants des nations sur la menace que représente la pollution atmosphérique sur la santé mondiale.

Entre autres, l’organisme onusien cite également les problèmes liés à l’avancée de l’obésité dans notre société, mais également du diabète, des maladies cardiovasculaires, la pandémie de grippe, et la résistance aux antibiotiques, la recrudescence de la dengue, la mauvaise gestion des soins médicaux primaires dans les nations pauvres et/ou en voie de développement. Toutefois, s’il y a bien une menace qui pèse sur notre santé à tous cette année c’est bien le recul de la vaccination.

Le drapeau de l’OMS – Crédits photo : Wikipédia

L’OMS compte s’appesantir sur cette problématique qui met en danger des millions de terriens.

La vaccination au coeur de toutes les préoccupations

Selon les rapports émanant de l’OMS, la vaccination permet de prévenir chaque année 2 à 3 millions de décès dans le monde. Toujours selon l’organisme, 1,5 millions de morts pourraient être évitées si la population mondiale jouissait d’une couverture vaccinale optimale. Il s’agit donc du principal enjeu de l’année selon l’OMS.

On estime à ce jour que 20 millions de vies ont pu être sauvées sur la planète grâce à la vaccination depuis 2001. Des données absolument pas négligeables quant on tient compte du nombre de personnes qui ont accès à la vaccination sur notre planète.

Parmi les freins à l’expansion de la couverture vaccinale, se trouvent notamment la méfiance de certaines populations vis à vis des campagnes vaccinales. Et ce, même dans les pays développés tels que la France. Ce qui favorise la percée nouvelle de pathologies quasiment éradiquées du globe telles que la rougeole.

Source :

Sciencepost